BORNES ÉLECTRIQUES

C’est au moins 18 femmes qui resteront marquées à vie après avoir fait affaire avec l’entreprise Bye Bye Tattoo à Saint-Eustache. Le commerce qui se spécialise dans l’enlèvement de tatouages garantissait à sa clientèle un service sans traces sur la peau. Il semblerait que ce n’était pas tout à fait le cas.

À lire aussi : 10 tatouages qu'ils ont dû regretter !

Les 18 clientes ont toutes été brulées au deuxième degré et les dommages seraient permanents. Selon leurs témoignages, Carmen Tassé, la propriétaire de Bye Bye Tattoo, leur avait pourtant dit que cela serait sans douleur et sans cicatrice. Pour sa part, Mme Tassé avoue que sa publicité allait trop loin, mais elle affirme que les clientes étaient au courant des risques de cicatrices.

Le Collège des médecins ainsi que la Direction de la santé publique étudient présentement le dossier de Bye Bye Tattoo.

Source : Radio-Canada

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci : 

Les tatouages d’hier les plus saisissants

Source(s) image(s):
Radio-Canada

Commentaires