Louisa Manning est une séduisante jeune femme de 22 ans qui ne passe pas inaperçue auprès des gars de son âge. Toutefois, l’étudiante de l’Université Oxford n’a pas toujours eu la même apparence. Quand elle était adolescente, elle se faisait intimider à l’école. Ses collègues riaient de son poids et de son monosourcil. Certains l’appelaient même la « Manbeast ». Récemment, elle a rencontré l’un des gars qui l’avaient intimidée au secondaire. Vous ne devinerez jamais ce qui est arrivé…

À LIRE AUSSI : Humour VS Intimidation

Il y a quelques jours, Louisa est tombée, par hasard, sur un ancien camarade de classe lors d’un bal à l’université. L’homme ne se souvenait pourtant plus d’elle, et ce, même s’il l’avait intimidée huit ans auparavant. En fait, il lui a même demandé, sur Facebook, de sortir avec lui un soir, au restaurant. Elle a accepté.

Toutefois, elle ne s’est jamais présentée. À la place, elle a donné à la serveuse une photo d’elle avec une lettre écrite au dos. Sur la lettre, on pouvait lire : 

Salut (nom masqué),

Je suis tellement désolée de ne pas pouvoir être là ce soir.

Tu te rappelles en 8e année quand j’étais grosse et que tu riais de mon poids? Non? Je m’en rappelle. J’ai passé les trois années suivantes à manger moins d’une pomme par jour. Alors, j’ai décidé de sauter le dîner.

Tu te rappelles le monosourcil dont tu te moquais? Les jambes poilues qui te dégoûtaient? Rappelle-toi comment tous les jours pendant trois ans, toi et tes amis m’appeliez Manbeast. Non, peut-être que tu ne t’en rappelles pas - ou que tu n’aurais pas remarqué de quoi j’ai l’air huit ans plus tard et que tu me considères dorénavant assez baisable pour que je sois traitée comme un être humain. 

Je pensais t’envoyer ça comme un rappel. La prochaine fois que tu penseras à moi, imagine-toi la fille sur cette photo, parce que c’est elle qui t’a posé un lapin. 

Dans son message d’excuse, le gars s’est contenté de répondre qu’il désirait la rencontrer pour avoir une chance de devenir ami avec elle, pas parce qu’elle avait une belle apparence. 

« Je ne peux pas changer qui j’étais il y a 8 ans, et je ne veux pas insulter ton intelligence en prétendant que ce n’est pas arrivé, mais j’espère que tu me crois quand je dis que je suis une personne complètement différente maintenant. Je peux seulement m’excuser et te souhaiter le meilleur pour toi. Je présume que je ne vais pas avoir de tes nouvelles, mais je le pense vraiment quand je dis que je te souhaite tout le succès que tu mérites », peut-on lire dans sa lettre.

A-t-il eu ce qu’il méritait, d’après vous?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Facebook : 10 choses à ne pas faire sur le profil d’une fille qui vous intéresse

Source(s) image(s):
Uproxxx
Facebook

Commentaires