Enfin! Le 21e tome de Walking Dead est là! Je dois dire que je l’attendais avec une certaine impatience. Et je suis persuadé que je n’étais pas le seul!

Si, comme moi, vous avez lu les derniers tomes, vous savez que Rick Grimes a déclaré la guerre à Negan, le chef des sauveurs. Marre d’être humilié et de devoir donner une bonne partie de ses réserves à son ennemi, notre héros entend bien, une fois pour toutes, régler ce conflit… mais à sa façon!

Avec un nom comme « Guerre totale », on se doute un petit peu qu’il ne fera pas dans la dentelle. Et effectivement, l’album se concentre presque entièrement au dernier affrontement entre les deux groupes. Oui, vous avez bien lu. À la fin de notre lecture, on sait enfin qui des deux groupes sortira victorieux.

Évidemment, je ne vous vendrai pas la mèche. Tout ce que je peux dire, c’est que l’imprévisibilité est la marque de fabrique de Walking Dead et que ce 21e épisode ne déroge pas à cette règle. Je peux aussi vous dire que c’est sans aucun doute l’un des tomes les plus violents des 2 dernières années. 

Enfin!

Il reste cependant que j’avais bien hâte de voir la conclusion de cette guerre qui dure depuis un petit bout déjà. Et je pense que les auteurs ont bien fait de passer à autre chose, sinon, je crois qu’ils auraient étiré un peu trop la sauce…

Je ne peux prédire l’avenir et je ne fais pas partie de l’équipe de rédaction. Par contre, et c’est là mon avis strictement personnel, ce serait bien si la série pouvait remettre en avant-plan les morts-vivants. Dans les derniers tomes (et c’était certainement voulu), ils n’occupaient qu’un rôle de figurants étant donné que l’affrontement Rick/Negan prenait toute la place. 

D’ailleurs, ce bon vieux Negan est toujours aussi salaud. C’est le genre d’antagoniste que l’on adore détester et disons qu’il ne nous déçoit pas dans Guerre totale. Bien au contraire! Il prouve qu’il peut être encore plus fou!

Quand le noir et blanc prend vie

Une fois de plus, rien à dire sur le dessin de Charlie Adlard qui est un véritable maitre du noir et blanc… et du gris. Malgré l’absence de couleur, le dessin, et spécialement les protagonistes, semblent toujours aussi crédibles. Les décors sont, comme toujours, souvent flous. Bon. J’avoue que le rythme d’un Walking Dead, et surtout celui-ci, est élevé et que l’on ne s’attarde pas trop sur les environnements. Donc, ça passe ici très bien. 

Verdict

Ce 21e tome se prend comme un immense soulagement puisqu’il met un terme (enfin!!!) à la lutte sanglante entre Rick et Negan. Reste à voir comment les auteurs vont aborder le 22e épisode et surtout s’ils vont savoir garder l’intérêt des lecteurs. 

 

Walking Dead, tome 21 - Guerre totale 

Robert Kirkman et Charlie Adlard 

140 pages 

Delcourt 

 

 

Cote : 4 étoiles sur 5.

Source(s) image(s):
Delcourt

Commentaires