Ce n’est pas parce qu’on est policier que l’on ne peut pas être atteint par une rupture amoureuse. Bien au contraire! À Marseille, en France, un policier a utilisé son « statut » d’agent de la paix pour se venger du façon bien particulière du nouvel amoureux de son ex-conjointe.

À VOIR AUSSI : Incroyable : Un agent de police tire sur un homme qui lui montre ses licences

On vous rassure tout de suite, l’homme de 41 ans n’a pas utilisé son arme à feu! Il a plutôt utilisé une autre « arme » bien populaire des membres des forces de l’ordre : la contravention.

En effet, il a utilisé le système informatique de contraventions de la police pour créer trois fausses contraventions s’adressant au nouvel amoureux de son ex-épouse. 

Pour berner ses supérieurs, le policier avait inscrit la note selon laquelle le coupable avait refusé de signer les avis. Les trois infractions imaginaires concernaient un feu rouge brûlé, l’utilisation du cellulaire au volant et le défaut de porter sa ceinture de sécurité. 

Le policier déchu a récemment passé devant le tribunal où il a reconnu avoir agi de cette façon dans le seul et unique but de faire du mal à son ex et à son nouveau conjoint. Selon lui, il aurait fouillé dans les fichiers de la police pour savoir qui vivait sous son toit et s’il avait un casier judiciaire.

C’est une chose de chercher à en savoir plus sur le nouveau petit ami de son ex, mais ça en est une autre de lui donner de faux tickets

L’homme devra maintenant purger une peine de six mois de prison avec sursis et payer une amende de près de 3 000 $.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

 

Troublant : Des photos de centres commerciaux abandonnés 

Source(s) image(s):
Contravention policier via Shutterstock.com

Commentaires