BORNES ÉLECTRIQUES

Ce n’est pas d’hier que les apparitions de créatures mystérieuses font les manchettes ou alimentent les discussions au Québec. Bien avant l’arrivée des Européens en Amérique, les diverses tribus amérindiennes possédaient de vastes répertoires d’êtres fabuleux ou bien réels mais mystérieux. En voici cinq des plus connus, lesquels sont toujours au cœur de notre monde de l’insolite pour la plupart.

À LIRE AUSSI : Le plus vieux jouet sexuel au monde

Memphré : le monstre du lac Memphrémagog

On rapporte des apparitions de Memphré depuis des temps immémoriaux par les Amérindiens, mais la première référence écrite semble être celle du neveu du pionnier de Magog, Ralph Merry, qui mentionne dans son journal (conservé à la Société d’histoire de Stanstead) les témoignages de 8 personnes qui ont eu connaissances de 4 apparitions. Il y raconte aussi que les Amérindiens ne se baignaient pas dans le Memphrémagog à cause de leur peur des « grands serpents »… De nombreuses photos de Memphré existent.

Champ, cousin de Memphré et Nessie?

Probablement un parent des célèbres monstres marins des lacs du Loch Ness en Écosse et Memphré dans les Cantons-de-l’Est, Champ est la bête qui est fréquemment aperçue sortant du lac Champlain, voyageant entre le Québec et les États-Unis. Les Abénakis l’appelaient « Tatoskok ». Le premier européen à en faire mention est Samuel de Champlain lors de son expédition de 1609 contre les Iroquois! Depuis 1983, il est interdit de chasser Champ puisque les États riverains du Vermont et de New York ont décidé de le protéger. Pas pire pour un animal mythique!

Le Sasquatch ou Big Foot

Autre créature souvent observée et même filmée, le Sasquatch se retrouve partout en Amérique du Nord depuis toujours, mais il est discret et impossible à saisir. Il a l’apparence d’un homme-singe, ce qui suggère une origine probablement préhistorique, mais les tests d’ADN ne révèlent rien en ce sens à cause de l’absence d’échantillons à analyser. Nombreuses en Californie et dans l’État de Washington, les apparitions du Sasquatch sont plus rares au Québec, mais pas inexistantes; dans le Grand Nord québécois et même au Saguenay, la créature a été aperçue. Les observations et témoignages se sont faits plus nombreux à partir du XIXe siècle lors de la ruée vers l’or dans l’Ouest.

Le loup-garou

Bon, vous allez me dire que les loups-garous ne se retrouvent que dans les légendes et les films de Twilight (ou le film québécois Le poil de la bête). Sachez que ces créatures mi-homme mi-loup qui courent la campagne à la recherche d’une victime seraient des individus qui ne se sont pas confessés ou qui n’ont pas fait leurs Pâques pendant sept ans et qui se transforment en loup-garou les soirs de pleine lune. Au-delà de la légende, on peut lire des mises en garde à la population contre les loups-garous dans la Gazette de Québec en juillet 1766 et en décembre 1767. Un loup-garou y aurait fait des ravages… et c’est très sérieux!

Le Wendigo

La dernière créature mythique dont il est question nous vient du répertoire amérindien algonquien et vous en avez probablement entendu le nom au moins une fois : le Wendigo. Cette créature d’horreur, à moitié humaine et à moitié chevreuil ou coyote, semait l’épouvante dans les peuples du nord-est du continent américain, dont ici au Québec. On l’associe aux péchés de gourmandise, de cupidité et aux excès de toutes sortes. Il était un être cannibale qui arrivait avec le froid en poussant des cris. Très populaire l’hiver!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

La Corriveau : Légende d’une damnée

Liens :

www.memphre.com

wikipedia.org

www.affairesdegars.com

world.of.davis.over-blog.com

tolkien2008.wordpress.com

 

 

Source(s) image(s):
Sasquatch ou Big Foot
Memphré
loup-garou

Commentaires