Ah! Les fameux pantalons de yoga! Beaucoup de gars les aiment, car ils mettent en valeur le postérieur des femmes qui en portent. Certains aiment même tellement ça, qu’ils ont de la difficulté à détourner leur regard… Veronica Partridge, une blogueuse chrétienne, sait qu’elle ne passe pas inaperçue lorsqu’elle porte des pantalons de yoga. Dans une récente publication sur les réseaux sociaux, la femme a indiqué qu’elle cessait de porter des pantalons de yoga ou des leggings en public.

À LIRE AUSSI : Activité physique : 4 secrets que vous devriez voler à votre conjointe

Pourquoi? Parce que ce type d’habillement provoque, chez les hommes autres que son mari, des « pensées lubriques ».

Sa publication est rapidement devenue virale, alors qu’à l’heure d’écrire ces lignes, elle aurait été partagée pas moins de 69 000 fois sur Facebook, en plus de générer un nombre impressionnant de commentaires. Et disons que ce n’était pas tous les internautes qui étaient d’accord avec sa décision…

Pour mettre fin à la controverse, la mère de famille a même été obligé de mettre en ligne un autre billet. Dans celui-ci, elle indiquait que sa décision avait été prise après qu’elle en est parlée à ses amis. De plus, elle ne voulait pas, par ce geste, dire aux gens ce qu’ils doivent ou non porter : 

La conversation était au sujet des leggings et comment, lorsque les femmes en portent, ils créent une forte attraction chez l'homme, ce qui le force à regarder le corps d'une femme et l’amener à avoir des pensées lubriques. Dieu a vraiment changé mon cœur au milieu de cette conversation et au lieu d'ignorer mes convictions, j’ai pensé qu'il était temps que je commence à les écouter et prendre des mesures.

Plus tard, elle aurait fait part de sa décision à son mari. Il lui aurait avoué que lorsqu’elle portait des pantalons de yoga, c’était difficile pour lui de ne pas regarder. Elle aurait alors compris qu’elle avait pris le bon choix. 

Maintenant, elle ne porte ce genre de pantalon qu’à la maison. Bonne ou mauvaise décision? 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

Étirer ou renforcer? Telle est la question...

Source(s) image(s):
Veronica Partridge (Facebook)

Commentaires