BORNES ÉLECTRIQUES

Walt Heyer était un homme comblé. Il était marié et avait deux enfants. Toutefois, à l’âge de 42 ans, il a pris la décision de devenir Laura Jensen, une femme. Mais huit ans plus tard, il a décidé de redevenir un homme. Cette transformation aurait eu un impact destructeur sur sa vie, selon lui.

À LIRE AUSSI : « Le Village des Femmes » : Un endroit inusité où les hommes ne sont pas admis, à moins de se travestir!

Walt est maintenant âgé de 74 ans. Même si ce Californien est à l’âge de la retraite, il n’a pas décidé pour autant de se reposer. En effet, il prodigue maintenant des conseils aux gens qui souhaitent changer de sexe pour leur éviter de faire les mêmes « erreurs » que lui.

D’après lui, les chirurgiens ont de la difficulté à évaluer les motivations des hommes et des femmes qui décident chaque année à changer de sexe. Ainsi, ils sont plusieurs à faire la même erreur de lui et à le regretter par la suite. Il faute dire qu’on ne change pas de sexe, comme on change de voiture. C’est un peu plus compliqué…

Être dans le mauvais corps

C’est à l’âge de 5 ans que Walt a réalisé qu’il était dans le mauvais corps. Finalement, après être passé sous le bistouri, il a senti une sorte d’euphorie. Ça faisait si longtemps qu'il attendait! Mais la réalité la vite rattrapé… 

Après son opération, l’homme avoue avoir eu beaucoup de difficulté à se trouver un emploi. Il a passé plus de 200 entrevues avant de décrocher un poste. 

Aussi, trois mois avant son opération, il avait pris la décision de divorcer de son épouse. Il sentait qu’il avait besoin d’affronter cette épreuve seule.  Si après l’opération, il a continué à avoir des rapports courtois avec sa femme, c’était moins facile avec sa fille et son fils, âgé respectivement de 15 et 12 ans à l’époque. 

Selon lui, son changement de sexe était comme s’il trahissait ses enfants, comme s’il se voyait plus important que ses enfants. « C’est probablement la décision la plus égocentrique et narcissique qu’une personne peut faire - ça n’a juste pas de sens de se placer au-dessus d’un couple d’enfant qui a besoin que quelqu’un soit là pour eux », a-t-il déclaré en entrevue au Daily Mail

Quelque temps après son opération, il a commencé à étudier la psychologie à l’université. C’est là qu’il s’est rendu compte que c’était impossible de transformer biologiquement quelqu’un de cette façon. Il a alors réalisé que ce n’était pas une condition médicale, mais bien psychologique. Les hormones et les implants mammaires ne sont pas suffisants...

Retour à la case départ

Après huit ans, il en avait marre d’être Laura Jensen. Il a alors décidé de subir une deuxième opération pour redevenir un homme. 

Et bonne nouvelle pour lui, il a pu reprendre contact avec ses enfants, qui l’appellent maintenant leur héros! Et difficile de ne pas penser le contraire, après ce qu’a vécu cet homme. Vous ne trouvez pas ?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Cette femme possède le plus gros derrière au monde et elle en est fière!

Source(s) image(s):
Transgenre via Shutterstock.com

Commentaires