Les mois de janvier et février sont souvent les plus pénibles à traverser psychologiquement pour la plupart des habitants des pays nordiques. Et comme le connard de Jacques Cartier a choisi d’installer sa croix à Gaspé, et non à Miami, nous devons endurer cette dure saison, de génération en génération, depuis plus de 400 ans, sauf pour les plus privilégiés d’entre nous qui peuvent s’évader dans le sud durant cette période.

À LIRE AUSSI : À quoi ressembleraient les super-héros s’ils étaient déprimés?

La déprime hivernale est causée principalement par le manque de lumière naturelle et ses symptômes se traduisent par une humeur dépressive, une fatigue chronique, une irritabilité et une baisse de la libido. Affaires de gars.com, veillant sur le bien-être de ses lecteurs, te propose cinq conseils pour éviter le blues de l’hiver.

Va jouer dehors ! C’est sans doute le facteur le plus important pour enrayer la déprime hivernale. Dès que tu vois le soleil se pointer à l’extérieur, abandonne ton gros divan, revêts tes vêtements d’hiver les plus chauds et sors à l’extérieur. Même chose durant tes heures de travail ! Profite de tes pauses et de ton heure de dîner pour aller prendre un peu d’air et de soleil.

Ne manque une occasion pour faire l’amour ! C’est bien connu, il est parfois nécessaire de combattre le feu par le feu. Au diable la baisse de la libido. L’orgasme permet à tes glandes cérébrales de libérer des endorphines ce qui te procure une sensation de relation et de bien-être ! Quel merveilleux remède que le sexe !

Entraîne-toi ! S’entraîner, ce n’est pas uniquement une activité pour perdre du poids. L’entraînement te procurera aussi des endorphines et améliorera ton bien-être général. Trente minutes d’activité physique par jour, ne serait-ce qu’une marche soutenue, te procurera des bienfaits incontestables.

Mange bien, bois bien ! Oh que c’est tentant de s’empiffrer et de boire de l’alcool quand on est enfermé à la maison à cause du froid. Les chips, la pizza, les ailes de poulet, tout ça arrosé de boissons gazeuses, de bière de vin te donneront un sentiment de satiété bien temporaire. En plus de prendre du poids, l’alcool, qui est un dépresseur, augmentera tes symptômes de dépression (même chose pour la marijuana !). Sans passer au végétarisme, une alimentation saine, des fruits en abondance et une consommation modérée d’alcool te permettront de mieux traverser cette période.

Évite l’isolement ! Rien ne sert de ruminer des idées noires dans ton appart ou ta maison. La neige et le froid ne devraient pas t’empêcher de sortir et d’avoir une vie sociale. Rencontre tes amis, va voir des matchs de hockey, des spectacles d’humour, des concerts, amène ta douce au resto, bref évite de rester avec toi-même si tu ne supportes pas !  Toutefois, si tu sens vraiment trop triste et incapable de surmonter cette déprime, n’hésite surtout pas à consulter ou à demander de l’aide auprès d’un professionnel de la santé. On tient à toi !

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

25 photos incroyables de lieux paradisiaques

Source(s) image(s):
Homme deprime via Shutterstock.com

Commentaires