Alan Barnfield, 44 ans, aurait été aperçu en train de diriger deux animaux dans une région boisée et à son retour, des témoins affirment avoir constaté une forte transpiration et une odeur évidente de chevaux…

À LIRE AUSSI : Sexe : 7 erreurs fréquentes que les gens font pendant l’acte

L’accusé aurait cependant confirmé n’avoir aucun intérêt sexuel envers les animaux.

Les événements reprochés à M. Barnfield se seraient déroulés à Doncaster, une ville britannique située dans le Yorkshire du Sud en Angleterre, en 2012. Des citoyens du village aurait appelé la police parce qu’ils croyaient que l’accusé s’apprêtait à voler les chevaux lorsqu’ils l’ont aperçu, de retour d’une promenade, haletant, transpirant et parfumé d’une odeur chevaline… 

L’homme a réfuté à plusieurs reprises devant le tribunal les accusations qui pèsent contre lui, à savoir d’avoir eu des relations sexuelles avec Sky, un poney de race Shetland, originaire des îles Shetland, au Nord de l'Écosse. 

Certaines preuves semblent vouloir le contredire. Il dit ignorer les raisons pour lesquelles un extrait vidéo d’un homme s’adonnant à du sexe avec un cheval se trouvait sur son téléphone, au même titre que d’autres images du même genre. Son sac, au retour de sa promenade, contenait du désodorisant, un long câble électrique blanc et une chaîne métallique de style « laisse pour chien ». Finalement, de l’ADN du pauvre animal a été détecté sur l’homme. Un vétérinaire a même dû aller prendre soin de Sky, qui semblait souffrir d’inconfort.

Le procès est toujours en cours.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Les 10 accidents sexuels les plus bizarres

Source(s) image(s):
Poney via Shutterstock

Commentaires