Un homme, employé d’une morgue et sans succès avec la gente féminine pour cette raison, confie à la caméra avoir du sexe avec des personnes décédées…

À LIRE AUSSI : Un homme accusé d’avoir eu des relations sexuelles… avec un poney!

« J’ai du sexe avec des corps », dit-il. De son propre aveu, la nécrophilie « est partie prenante de sa formation professionnelle », ajoute-t-il ensuite.

En pleine entrevue télévisée pour la station Adom TV, Sharkur Lucas confie donc avoir satisfait ses pulsions sexuelles sur un cadavre à « plusieurs, plusieurs reprises » dans le cadre de sa formation à l’emploi.

« C’est le genre de formation pratique que tu dois avoir, parce qu’une fois que c’est fait, tu n’as plus peur d’eux après », révèle-t-il, faisant allusion aux corps. La consigne lui aurait été dictée par ses supérieurs.

Cette histoire sordide se déroule en Ghana, pays d’Afrique occidentale situé au bord du Golfe de Guinée.

Sans en comprendre les raisons, et depuis l’entrevue, Sharkur Lucas révèle être la proie d’une chasse à l’homme policière. On se demande bien pourquoi, hein?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

En amour avec Dolly le dauphin… qui l’aurait séduit!

Source(s) image(s):
YouTube

Commentaires