Certains diront qu’il faut appeler un chat…un chat ou une chatte…une chatte… Toutefois, au-delà des ennuyants termes anatomiques pour nommer les organes génitaux, il est d’usage assez courant de surnommer son sexe d’un nom plus familier ou d’un surnom si vous préférez. C’est aussi une occasion de donner une certaine personnalité à son phallus.

À LIRE AUSSI : Attention! Cette position sexuelle peut causer une fracture de votre «engin»!

Chez les hommes, on retrouve assez couramment les termes de queue, graine, bite, pine, quéquette, zigougoui, ou zigounette pour nommer son engin. Certains préfèreront toutefois lui attribuer une identité plus personnelle en l’affublant souvent d’un prénom comme Jules, Julius, Junior, Bob, Gérard, Roger ou Frank.

Ceux qui ne souffrent d’aucun complexe choisiront des surnoms évocateurs comme le monstre, la bête, l’anaconda, le titan ou le dragon alors que les plus modestes opteront pour ma baguette, mon dard, mon joujou, ma saucisse, ma nouille ou ma banane.

Les amateurs de sport n’hésiteront pas à utiliser les termes de bat ou bâton ; les bricoleurs opteront pour mon manche, mon outil, mon tuyau, ma poutre, mon 2 x 4 ; les militaires craqueront pour mon gourdin, mon soldat, mon fusil, mon bazooka ou mon canon.

Les cinéphiles trouveront dans le cinéma une source d’inspiration sans fin pour nommer leur engin en passant par Godzilla, L’arme fatale, King Kong, Terminator ou Titanic…

Et vous quel est le nom de votre sexe ou celui que votre partenaire a choisi pour nommer votre objet de plaisir ?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

10 faits et anecdotes à propos de notre « engin »

 

Source(s) image(s):
Pénis via Shutterstock.com

Commentaires