Un homme japonais aurait apparemment violé une centaine de femmes en se faisant passer pour un médecin menant des études cliniques sur le sommeil.

À LIRE AUSSI : Gab Roy : Vraiment repentant?

Hideyuki Noguchi, 54 ans, est donc accusé de s’être faussement identifié comme étant médecin et d’avoir recruté des participantes à une étude clinique bidon.

Il recrutait ses victimes éventuelles par le biais de petites annonces sur l’internet, disant effectuer des études pour mesurer leur pression sanguine lors du sommeil, et exigeant au passage des femmes de moins d’une quarantaine d’années.

Les participantes étaient invitées dans des hôtels et autres lieux luxueux au Japon, pour recevoir à leur insu des sédatifs.

Le faussaire, sans vergogne, violait ensuite la victime, inconsciente, et filmait ses ébats, pour revendre le tout sur des sites XXX. Selon CNN, il aurait possiblement empoché près de 100 000 dollars de par ces manigances.

L’une des victimes serait tombée par hasard sur l’un des vidéos en question, et c’est ainsi que M. Noguchi fut arrêté.

« L’étude clinique » s’est déroulée sur une période de deux ans environ, dès 2011. La police aurait confirmé le décompte de 39 victimes, mais d’après CNN, l’accusé aurait plutôt admis avoir fait près de 100 victimes.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Professeures accusées de relations sexuelles avec des élèves… à la plage!

Source(s) image(s):
Médecin via Shutterstock

Commentaires