BORNES ÉLECTRIQUES

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Canada pouvait être considéré comme une mini-superpuissance avec tout le matériel expérimental qu'il possédait et les installations pour en produire. Avec la paix, le Canada se départit de la majorité de son matériel militaire devenu inutile. Mais la paix fut de courte durée puisque, à peine quelques années plus tard, le pays et tout l’Occident entrèrent dans la guerre froide. À partir de ce moment, le Canada se lança dans le développement d’armes expérimentales, mais toutes ne furent pas commercialisées. En voici quelques-unes connues ou inconnues du public.

À LIRE AUSSI : La poussette rêvée de tous les pères : une « batpoussette »

1. L'Avro CF-103

Le chasseur transsonique expérimental CF-103 d'Avro Canada (situé à Milton en banlieue de Toronto) devait remplacer l’intercepteur canadien CF-100. Seulement une maquette fut réalisée en 1951, mais le projet fut abandonné…

2. Le Project Y et ses soucoupes volantes

Le Project Y canado-britannique visait à mettre au point des soucoupes volantes pour l’aviation canadienne et britannique. Le projet fut abandonné…

3. Le TS-140 X-Wing d'Avro Canada

Le chasseur à décollage et atterrissage vertical (VTOL en anglais) quadriréacteur TS-140 X-Wing fut développé en 1956 pour la US Navy afin de servir sur les porte-avions. Le projet ne dépassa pas l’étape de la planche à dessin…

4. L’Avrocar, une autre soucoupe volante

L’Avrocar d'Avro Canada était une autre commande des États-Unis pour l’US Air Force en 1959. Plusieurs modèles volèrent, mais les performances n’y étaient pas. Le projet fut abandonné.

5. Le légendaire Avro Arrow CF-105

De loin le plus célèbre des avions expérimentaux canadiens, l'Arrow CF-105 représentait l’intercepteur le plus rapide et avancé des intercepteurs de son époque. Il volait à plus de deux fois la vitesse du son et était armé du meilleur système d’armement du temps. Pour des raisons financières, le gouvernement canadien ordonna la destruction de tous les modèles produits en 1959… un vrai crime!

6. Le CL-84 Dynavert de Canadair

Magnifique appareil VTLO développé par Canadair à Montréal à partir de 1965, le CL-84 était prometteur, mais devant le peu d’intérêt que montrèrent les alliés et le Canada lui-même, le projet fut abandonné.

7. L’hydroptère FDE Bras d’Or

Ce superbe navire chasseur de sous-marins, le FDE Bras d’Or, fut conçu au chantier de Marine Industries à Sorel en 1968. Le concept de l’hydroptère permettait au navire d’atteindre la vitesse de 110 km/h sur l’eau afin de chasser les sous-marins soviétiques près de nos côtes. Le projet fut cependant abandonné…

8. Les drônes canadiens d’observation

Canadair a développé et commercialisé, auprès des armées de l’OTAN, une panoplie de drônes d’observation. En en-tête de l’article, on aperçoit le CL-289, une version améliorée du CL-89. Il y a aussi le CL-227 que l’on voit ici, lequel se présente sous forme de petit hélicoptère.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Ressuciter le Arrow : Complètement malade!

Liens :

en.wikipedia.org

www.avroarrow.org

http://fr.wikipedia.org/wiki/NCSM_Bras_d'Or_(FHE_400)

http://www.avroland.ca/al-Avro.html

Source(s) image(s):
Avro CF-103
Project Y
Chasseur TS-140
Avrocar
Avro Arrow CF-105
CL-84 Dynavert
Bras d
CL-289
CL-227

Commentaires