Les femmes très musclées ne sont habituellement pas reconnues pour avoir des visages « délicats ». Julia Vins semble toutefois être l’exception qui confirme la règle. Avec son visage d’ange, elle pourrait facilement poser dans les magazines comme mannequin… mais la jeune Russe de 18 ans a plutôt décidé d’aller dans une autre voie, la musculation.

À LIRE AUSSI : 5 choses à savoir sur l’entraînement en musculation

Aujourd’hui, Julia, qui se fait surnommer « muscle Barbie », n’a rien à envier aux culturistes. S’entrainant avec acharnement depuis quelques années, elle peut soulever jusqu’à 400 livres, ce qui représente le poids d’un lion mâle. Elle détient même trois records mondiaux. 

Toutefois, ce ne sont pas tous les hommes qui voient d’un bon oeil le corps musclé de Julia. Plusieurs se sont montrés très négatifs à son égard. Mais Julia ne s’en fait pas trop. Selon elle, ses détracteurs sont juste jaloux de son corps! Il est clair que plusieurs hommes aimeraient être aussi musclés qu’elle, mais qu’ils n’y parviendront jamais. 

Un esprit fort dans un corps fort

C’est à l’âge de 15 ans, alors qu’elle cherchait un sens à sa vie, que Julia a commencé à s’entrainer au gym. Elle n’avait aucun intérêt dans le sport, mais croyait que si elle pouvait devenir forte, ça aiderait à augmenter sa confiance en soi.

Puis, quand elle a commencé à soulever des poids, il y a comme eu un déclic. Elle a alors su que c’est ce qu’elle voulait faire : développer les muscles de son corps. 

À 16 ans, elle a commencé à voir un entraineur régulièrement. Elle s’entrainait alors trois à cinq heures par séance et quatre fois par semaine. 

En s’entrainant, elle a aussi dû changer son alimentation. Maintenant, elle mange six petits repas par jour composés entre autres de poulets, d’oeufs, de fromage, de riz et de légume. Elle se permet toutefois de « tricher » une fois par semaine. 

La femme qui mesure 1 m 65 et pèse 65 kg, accorde encore une grande importance a son apparence, même si elle passe beaucoup de temps en salle de musculation. Selon elle, ce n’est pas parce qu’elle a le corps de Hulk qu’elle ne peut pas être sexy.  Elle se maquille, même quand elle va faire des squats! 

Elle aime porter de beaux vêtements, mais à cause de sa silhouette particulière, a de la difficulté à trouver des vêtements à sa taille. 

Que l’on approuve ou non ce qu’elle fait, Julia est le parfait exemple d’une femme déterminée qui n’a pas eu peur d’aller au bout de ses rêves.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

D'où vient cette fascination pour le culturisme?

Source(s) image(s):
Julia Vins (Facebook)

Commentaires