Avez-vous entendu parler de cette nouvelle secte dans laquelle vous ne voudriez vraiment pas être? En tout cas, nous ne savons vraiment pas quels arguments ce guru a utilisés pour convaincre 400 hommes de... couper leurs testicules. L’argument principal de cet acte, pour les hommes, était de rencontrer Dieu et de s’en rapprocher. Il faut dire que cette secte se trouve en Inde, où les croyances religieuses sont extrêmement fortes.

À LIRE AUSSI : Quelqu’un n’arrêtait pas de voler les lunchs de sa blonde… il s’est vengé de la façon la plus épique au monde!

Gurmeet Ram Rahim Singh, le guru d’une secte indienne extrêmement connue et respectée, a convaincu 400 hommes de couper leurs testicules, ce qui les aiderait à rencontrer Dieu et à s’en rapprocher.

En fait, les 400 hommes ont accepté de se faire castrer en l’an 2000 environ, mais l’histoire vient tout juste de refaire surface dans l’actualité, puisque les pauvres victimes ont accordé une entrevue au Sydney Morning Herald. Ils ont affirmé que dix ans auparavant, ils ont été transportés à l’hôpital pour se faire castrer.

Quel médecin accepterait une telle idée? Eh bien... l’hôpital en question appartenait au guru de la secte, ce qui explique que les médecins devaient agir et obéir à Gurmeet Ram Rahim Singh.

L’homme à la tête de cette secte bien particulière, qu’on nomme Dera Sacha Sauda, vaut environ 40 millions de dollars et compte 50 millions de fans, dans le monde entier. Il semblerait même qu’il ait joué dans quelques films.

Dans le passé, Singh a été accusé de conspiration pour le meurtre d’une journaliste en 2002, ainsi que de plusieurs agressions sexuelles envers des femmes. Avec cette histoire, on l’accuse aujourd’hui de préjudices corporels. Plusieurs victimes ont accepté de témoigner en cour, pour mettre fin à cette histoire. Pour l’instant, il n’a été inculpé pour aucun de ses crimes.

Pauvres hommes, malgré tout. On penserait qu'après cette histoire, les insultes et les commentaires négatifs fuseraient sur les médias sociaux, mais c'est bien le contraire. Si vous allez voir le fil d’actualité sur Twitter en marquant "Gurmeet Ram Rahim Singh" comme mot clé, vous ne verrez que des éloges à son égard.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

À 5 ans, il affirme être la réincarnation d’une dame décédée dans un incendie

Source(s) image(s):
Google libre de droit
Metro UK

Commentaires