Encore aujourd’hui, les femmes qui souffrent de dépendance sexuelle ont peur d’en parler. Elles ne veulent pas passer pour une femme de petite vertu et se faire juger par leurs proches. Or, il s’agit d’un véritable problème de santé. Contrairement à ce que certains gars pourraient penser, les femmes souffrant de ce trouble n’ont pas l’impression de vivre dans un film pour adultes et en souffrent souvent beaucoup. Dans le but de rendre le sujet moins tabou et d’aider les femmes souffrant de dépendance sexuelle à aller chercher de l’aide, une femme ayant un désir sexuel excessif et incontrôlable a décidé de se confier anonyme sur le site australien Gold Coast Bulletin.

À VOIR AUSSI : Une page Facebook osée consacrée aux nymphomanes sème la controverse

Cette femme pense au sexe tout le temps ou presque! Au travail, par exemple, elle traine toujours un petit vibrateur. Comme ça, en cas d’urgence, elle peut toujours aller se soulager aux toilettes. Mais, évidemment, ce n’est pas comparable aux vrais rapports sexuels.

« J’ai déjà eu du sexe une fois avec deux gars dans la même nuit avant d’aller rejoindre le gars que j’étais censé voir à l’époque », avance-t-elle.  

Elle dit ensuite qu’elle rencontrait des hommes dans le seul et unique but de coucher avec eux. Ils ne prenaient même pas la peine de l’emmener d’abord au restaurant! 

À un certain moment, elle avoue qu’elle avait de la difficulté à gérer sa vie sexuelle, car elle voyait dans la même semaine trois hommes qui portait le même nom! 

« Il faut vraiment être prudent lorsqu’on envoie des messages textes à la hâte, surtout quand ils pensent qu’ils sont la seule personne que vous voyez », poursuit-elle. 

Elle ne veut pas passer pour une fille de joie, mais elle pense que quand on commence à fréquenter quelqu’un, on ne peut pas le faire tous les soirs : « Tu pourrais être chanceux d’avoir quelques sessions pendant une seule rencontre, mais si tu demandes de le voir tous les jours, tu vas avoir l’air d’une cinglée. »

Dans son témoignage, la femme n'a toutefois pas voulu dire si elle comptait aller chercher de l'aide...

Et vous? Que feriez-vous si vous rencontriez une femme à l'appétit sexuel insatiable? Est-ce que vous lui recommanderiez d'aller chercher de l'aide?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

6 choses à savoir sur le désir sexuel des femmes et le fameux mal de tête

Source(s) image(s):
Femme via Shutterstock.com

Commentaires