Voilà des publicités qui ne se rendront absolument jamais au SuperBowl, mais qui méritent toutefois de se classer dans le palmarès des pires publicités du Québec, faites par les propriétaires d'entreprises eux-mêmes. Je ne sais pas trop si c'est une mode, ou juste une question de budget, mais bon... Ça donne ce que ça donne, comme vous le verrez dans ces trois vidéos!

À LIRE AUSSI: 9 situations que tous les gens saouls vivent, chaque fois

Le grand, grand gagnant : "Springs Canada Magog"

Chez Springs Canada "Mégog", on donne jusqu'à 70% de "raba", sur la litterie et les carpettes (eum... les tapis oui). Mais surtout, n'oubliez pas: ce n'est pas le décor qui compte (une chance, hen!), c'est les prix.

Vraiment, une oeuvre gagnante où les propriétaires ont bien fait d'économiser sur le travail d'acteurs: ils sont excellents, vraiment. Tout comme en rédaction publicitaire d'ailleurs : ils l'ont, l'affaire.

PS: je vous invite à remarquer les images qu'ils ont choisies lorsqu'ils parlent de décoration pour la maison. 

Le deuxième grand gagnant, qui mérite évidemment sa place, Eddy des Résidences Soleil

Le message est là, c'est beau : il faut dire à nos proches qu'on les aime, et c'est tout à fait vrai! Par contre, on souligne aujourd'hui les talents du propriétaire de cette chaîne de résidences (soit dit en passant, millionnaire) qui n'a vraiment pas voulu payer quelques milliers de dollars pour engager un acteur et ainsi faire en sorte que sa publicité soit bonne. Le résultat, c'est que ça a vraiment l'air palpitant d'habiter dans ces résidences, quand on est un "gens du bel âge", comme il les appelle, Eddy.

Je ne sais pas si vous vous rappelez la série de publicités des Résidences Soleil, mais il  y avait aussi celle où Eddy nous disait, avec l'air le plus bête du monde : "Aux Résidences Soleil, on vous accueille avec un grand sourire". 

Et la dernière place, le restaurant Le Commensal, qui n'existe plus d'ailleurs

Comparativement aux deux autres publicités, vraiment, c'est la moins pire! Sauf que quand même, on tenait à souligner les talents de Pierre-Marc lorsqu'il dit "le flexitarisme, c'est tout simplement mmmmmm" (20e seconde), et lorsqu'il termine avec "son menu est plus mmmmm" (52e seconde).

Juste pour ne pas avoir à dire ça et devoir faire cette face là en disant "mmmm", j'aurais payé pour un acteur. Malgré tout, le message est là, c'est quand même dommage que cette chaîne de restaurants soit fermée.

 

Et en bonus pour vous, les gars:

Vous allez avoir la chanson dans la tête toute la journée... "Super Timor est là! Super Timor est encore plus fort avec sa nouvelle formule. Le temps de sentir l'odeur Super Timor, les insectes sont déjà morts".

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Est-ce que cette publicité est exagérée?

Source(s) image(s):
Homme incertain, via Shutterstock

Commentaires