Encore une fois, j'ai pour vous les critiques de trois albums parus ces dernières semaines.

 

Red Ketchup est l’un des personnages les plus connus de la bande dessinée québécoise. L’intrépide agent secret du FBI est connu pour son courage exemplaire et ses manières « délicates ». La Pastèque nous propose maintenant de découvrir Échec au King, le 7e tome des aventures de ce drôle de personnage crée par Réal Godbout et Pierre Fournier. Et dans ce cas-ci, c’est un peu une première, car cette aventure n’a jamais été publiée auparavant en album.

Du Sasquatch… à Elvis!

Red Ketchup a maintenant un nouveau patron au FBI! Mais disons que celui-ci est pire que le dernier. Manipulé par sa « séduisante » maitresse, son supérieur envoie notre héros albinos effectuer toutes sortes de missions farfelues.

Il va devoir enquêter sur la Sasquatch en Oregon, sur une taupe géante dans le Maine et sur un mystérieux nain de jardin qui cacherait l’un des plus grands trésors de l’humanité. Par contre, sa plus grande mission sera de retrouver Elvis Presley qui préparait à monter sur la scène d’une convention de fans. Rien de moins! 

À l’instar des autres albums, on rigole beaucoup dans Échec au King. Les premières planches dans lesquelles Red Ketchup, muté à la bibliothèque, finit par tout casser sur son passage donnent le ton. Que voulez-vous! On ne pourra jamais le changer! L’agent du FBI est un homme d’action, comme on dit!

Mais, en même temps, Red Ketchup nous épate par son intelligence et ses réflexions dignes des meilleurs enquêteurs. C’est quand même lui qui va se rendre compte que quelque chose cloche avec son nouveau patron. Et sans son intervention, qui sait ce que serait devenu le FBI? 

L’histoire est, comme on peut le constater, remplie de clins d’oeil. On aime particulièrement comment les auteurs ont réussi à détourner des créatures et des personnages célèbres pour les intégrer dans leur récit. C’est pas toujours subtile, mais c’est toujours très drôle. Et, au final, c’est un peu pour ça qu’on lit Red Ketchup : pour se bidonner! 

Si le scénario ne se prend pas trop au sérieux, il en est autrement pour le dessin. Celui-ci, qui rappelle un peu le style d’Hergé, mais en plus « décontracté », est comme toujours d’une grande qualité. On apprécie les décors variés et soignés et le travail fait sur les expressions des visages. 

Verdict 

Que vous soyez un fan ou non d’Elvis, vous tomberez une fois de plus sous le charme de ce fameux Red Ketchup qui a peut-être un peu plus de classe que dans les autres tomes, mais qui est toujours un peu bête, et ce, dans tous les sens du terme! 

 

Red Ketchup tome 7 - Échec au King 

Réal Godbout et Pierre Fournier

48 pages

La Pastèque

 

Cote : 4,5 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
La Pastèque

Commentaires