On ne vous apprend rien en vous disant que les gars sont attirés par les poitrines des femmes. Une entreprise russe a eu envie de se servir de ça en proposant un nouveau concept de pub controversé.

À LIRE AUSSI : Elle loue ses seins sur Internet

La compagnie Tittygram engage des jeunes femmes pour qu’elles affichent de la publicité et des messages sur leurs seins. Ensuite, un selfie est pris et envoyé au client qui pourra ensuite le partager sur les réseaux sociaux. 

Chaque femme peut gagner un salaire allant jusqu’à 100 $ par jour pour « parader ». On ne sait pas si elles sont payées à la publicité, à l’heure ou encore si elles reçoivent un montant forfaitaire. Tout ce que l’on sait, c’est qu’elles peuvent toucher 100 $ par jour maximum. Elles ont le choix de prendre une photo en lingerie ou nue. Elles n’ont pas l’obligation de montrer leur visage. Elles peuvent ainsi s’assurer que leurs proches ou leur chum ne soient pas au courant de leur « sideline ».

Pour l’instant, le service semble être seulement disponible en Russie. Si ça vous intéresse quand même d’afficher votre pub sur des seins, sachez qu’il en coûte 7 $ ou 10 $ si vous avez plus de 35 mots. 

En revanche, le service que propose cette nouvelle entreprise est loin de faire l’unanimité. Depuis le mois dernier, date où Tittygram a été lancée, un grand nombre de femmes russes ont montré leur mécontentement sur les réseaux sociaux. 

Malheureusement, la compagnie ne semble pas les avoir pris en compte puisqu’elle a signé déjà des contrats avec quelques firmes russes importantes. Pour calmer un peu ses détracteurs et montrer qu’elle a une conscience sociale, elle donne 2 % de ses profits à un organisme qui oeuvre dans la recherche sur le cancer du sein. 

Est-ce que c'est le genre de service que vous aimeriez utiliser ou vous trouvez ça trop dégradant?

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

13 faits intéressants pour vous coucher moins niaiseux

Source(s) image(s):
tittygram.com

Commentaires