BORNES ÉLECTRIQUES

Il y a des types de gars qu'aucune femme ne veut avoir dans sa vie, et pour les besoins de la cause, je les ai résumés en 5 types seulement. Par contre, j'avais de l'inspiration pour une bonne dizaine de types de gars que personne ne veut dans une relation amoureuse. Parce qu'il y en a beaucoup! Oui, ils sont stéréotypés au maximum dans cet article, mais c'est pour que vous vous fassiez un portrait général plus facilement. Bref, j'espère que vous ne vous retrouvez pas dans ces descriptions!

À LIRE AUSSI: 7 façons de devenir plus attirant aux yeux des femmes

Le pas de colonne

C’est celui qui n’a jamais d’opinion, ou plutôt, qui a l’opinion que tout le monde a. Il est incapable de s’assumer, incapable de prendre des décisions seul sans devoir demander l’approbation à quelqu’un. En couple, c’est le genre de personne qui se laisse complètement marcher sur les pieds par sa blonde et qui est vraiment « mou » et manipulé. Célibataire, c’est le gars qui se laissera conquérir par la première venue et qui n’osera pas dire non...

Le paresseux

C’est celui qui n’a pas de travail, pas de diplôme, pas d’argent, pas rien, et qui ne veut rien de tout ça non plus. Ce qu’il aime, c’est de passer ses journées sur le divan à ne rien faire et à manger de la pizza en jouant aux jeux vidéos et en écoutant des films. Bon, je fais un méga stéréotype ici, mais c’est pour dresser le portrait général. En couple, le paresseux ne lève jamais le petit doigt pour nettoyer la maison, préparer un repas, tondre la pelouse ou quoi que ce soit. Célibataire, c’est le genre de gars qui reste justement chez eux et qu’aucune fille n’ose vraiment approcher.

Le pas de confiance

C’est celui qui est jaloux de tout ce qui possède un membre viril, qu’il soit l’homme le plus laid du monde, ou le plus beau du monde. Il n’a tellement pas confiance en lui qu’il ne fait également pas confiance aux filles et se retrouve toujours inquiet ou anxieux, à vivre des situations vraiment désagréables. En couple, c’est celui qu’AUCUNE fille ne veut avoir. C’est celui qui serait jaloux qu’un itinérant de 55 ans donne une fleur à sa blonde de 25 ans. Cet homme est également jaloux des collègues de travail de sa blonde et de tous ses amis gars. C’est le gars qui pète sa crise quand sa blonde sort dans un bar, qui vérifie constamment les conversations du téléphone de sa copine et qui transpire le malheur. Célibataire, c’est celui qui s’en tire le mieux. Parce que c’est un défaut qui se cache très bien dans un début de relation et qui ne refait surface que quelques temps après...

Le douche, alias le superficiel

Oh qu’il aime le gym, oh qu’il aime le bronzage (il a même son abonnement aux cabines de bronzage au coin de sa rue), oh qu’il aime le linge trop serré et oh qu’il aime les expressions de douchebag. Ha oui, et oh qu’il aime les filles aussi superficielles que lui, les pro du « duckface », des faux seins, des décolletés, des jupes trop courtes et du maquillage sans fin! Le douche est celui qui a oublié c’était quoi, les vraies valeurs, dans la vie. C’est celui qui ne voit vraiment pas la beauté intérieure, ni la sienne, ni celle des autres. En couple, il doit absolument se trouver quelqu’un comme lui, « une » douche, parce que sinon, sa partenaire se rendra bien vite compte que c’est un homme vide. Célibataire, c’est celui qui est vraiment heureux de l’être et qui enfile fille par-dessus fille, et qui s’en vante à ses autres amis tout aussi douche que lui.

Le trop de confiance

Il n'est vraiment pas mieux que le "pas de confiance", celui-là. Il est bon dans tout (même si ce n’est pas vrai) et il raconte encore les 6 buts qu’il avait comptés à sa partie de hockey d’atome quand il avait 13 ans. En plus, il sait tout. Pose-lui une question, il va répondre quelque chose, même s’il n’est pas certain de la réponse. C’est celui qui s’aime, qui s’aime beaucoup. S’il le pouvait, il sortirait avec un clone de lui-même, en version féminine bien sûr. C’est également celui qui se regarde dans le miroir et qui se trouve vraiment beau, celui qui publie beaucoup trop de selfies sur Facebook et Instagram, celui ne peut pas croiser un miroir sans s’y regarder et se sourire à lui-même. En couple, il ne peut tout simplement pas aimer une femme autant qu’il s’aime lui-même. Célibataire, il est tellement vantard et « frais chier » que ça écoeure les filles. 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

40 caractéristiques de l’homme à marier

Source(s) image(s):
Toutes les photos sont tirées de Shutterstock
Everett Collection / Shutterstock.com" target="_blank">Douchebag, via Shutterstock
DFree / Shutterstock.com" target="_blank">Image en présentation d'article, via Shutterstock

Commentaires