Bon évidemment, ce ne sont pas toutes les femmes qui ont des gros Syndrômes Pré-Menstruels (oui, c’est ça que ça veut dire, SPM). C’est-à-dire qu’il y en a qui réagissent fortement à ce changement d’hormones, et d’autres qui sont comme d’habitude. Si vous vivez avec une fille pour qui les SPM sont un brutal changement sur son caractère, sa sensibilité, son état d’âme et toutes ses émotions en général, vous aurez peut-être besoin de ce petit guide de survie pour demeurer vivant lors de ce moment fatidique! (Guide à prendre à la légère, je tiens à le préciser).

À LIRE AUSSI : 9 trucs pour se sortir d’une engueulade avec sa blonde avec classe

#1 : Fermez-la. C’est le principal mot d’ordre.

Est-ce que je dois vraiment vous apprendre que ça ne sert à rien d’argumenter quand votre blonde est dans sa phase SPM? Elle va gagner, de toute façon : une belle victoire par abandon de votre part. Ça ne sert à rien de vous obstiner avec elle sur un sujet quelconque. Fermez-la. Vous sauverez bien du temps et des efforts. D’ailleurs, petite note au passage, c’est le même principe lorsqu’elle vous demande si elle a engraissé.

#2 : Dites-vous que ça va passer (et c’est vrai)

Ça dure une journée, maximum deux. Alors quand vous passez un sale quart d’heure, rassurez-vous en vous disant que le monstre en elle partira bien vite. Dans les prochaines 48 heures, elle redeviendra la gentille blonde qu’elle était, hier. Et elle réalisera fort probablement ce qu’elle a dit/fait de déplaisant et s’excusera, au besoin.

#3 : Ne dites JAMAIS « coudonc, es-tu sans ta semaine? »

JAMAIS, compris? Si vous voulez la faire choquer et la faire sortir de ses gonds, c’est une excellente idée de le dire.

#4 : Évitez de lancer des sujets qui pourraient la contrarier

Vous savez ce qui la fâche, vous savez ce qui la contrarie. Alors si vous n’avez pas envie de passer une mauvaise soirée, évitez ces sujets l’instant d’une journée. Je suis certaine que vous pourrez les aborder à un autre moment. Puisque tous les autres moments sont plus opportuns que celui-là, ce fatidique moment où votre blonde est SPM.

#5 : Ce soir-là, sortez. Fuyez! (je blague, mais c’est tout de même une brillante idée)

Voilà une excellente occasion de sortir voir vos amis de gars, vos amis d’enfance que vous n’avez pas vus depuis longtemps, votre grand-mère à qui votre présence ferait tant plaisir, votre famille ou n’importe qui. Ou encore, sortez faire votre sport préféré ou voir votre film de gars qu’elle ne veut pas voir, de toute façon. Fuir, c’est un geste de lâche, il faut l’avouer, mais dans cette situation c’est également un geste intelligent et préventif.

#6 : Si vous êtes vraiment tanné, rappelez-vous que ce n’est pas de sa faute

C’est vrai! C’est purement hormonal. Les filles ne font pas exprès de se transformer de façon aussi négative... Ne vous inquiétez pas, si elles avaient le choix, elles préféreraient ne pas être SPM, elles aussi. Parce que vous, vous devez vivre avec elle quelques heures, mais elle, elle doit vivre avec ses SPM à temps plein, cette journée-là. Et ce n’est pas drôle du tout, ni plaisant.

#7 : Et pour le futur... Apprenez le cycle menstruel de votre copine

C’est facile, regardez, une fois de temps en temps, son paquet de pilules contraceptives. Si vous voyez qu’elle est rendue aux pilules de farine, VOILÀ, c’est le moment. C’est là qu’il vous faudra appliquer les 6 points précédents! Ça vous évitera bien des faux-pas.

La conclusion, les gars, c’est qu’il n’y a rien à faire vraiment pour y survivre. C’est une journée dans le mois, deux maximum, alors il faut s’y attendre et apprendre à vivre avec!

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

7 types de filles à éviter à tout prix dans une relation

Source(s) image(s):
Femme fâchée, via Shutterstock

Commentaires