BORNES ÉLECTRIQUES

Avant notre première fois, on pense que le sexe sera magique. Puis, on perd notre virginité et on retombe sur Terre. Ensuite, lors des premières années de notre vie sexuelle, notre mentalité change peu à peu. On fait de nouvelles rencontres et on apprend de nouvelles choses. Que vous soyez dans votre vingtaine ou que vous ayez 99 ans, cet article vous rappellera sans aucun doute de bons souvenirs!

À LIRE AUSSI : 10 trucs pour apprendre une ou des langues étrangères

1- Les femmes peuvent aussi être poches au lit

Avant leur première fois, les gars idolâtrent presque les filles. Pour eux, les filles sont comme dans les films XXX : des bêtes assoiffées de sexe. Mais on oublie parfois que tout comme nous, elles sont humaines et peuvent n’avoir aucune idée de comment faire. 

Pendant la vingtaine, les choses ne s’arrangent pas. On peut, à l’occasion, tomber, sur des filles qui n’ont juste pas le tour. On dit souvent que les gars peuvent être poches au lit, mais les filles ne sont pas non plus à l’abri. 

On peut, par exemple, faire l’amour avec une fille qui est muette comme une carpe, qui ne sait pas comment embrasser ou donner des gâteries ou encore une fille qui n’accepte pas que vous l’embrassiez ailleurs que sur la bouche. 

2- Les femmes peuvent aussi « venir »

Si pendant l’adolescence, l’orgasme des femmes nous passe par-dessus la tête (on pense qu’elles peuvent faire l’amour pendant des heures, car elle n’éjacule pas, comme nous), on se rend compte rapidement, lors de nos premières expériences sexuelles, qu’elles aussi peuvent avoir des orgasmes. 

Et ce n’est pas parce qu’elles peuvent en avoir plusieurs qu’elles peuvent faire l’amour pendant 12 heures sans être écoeurées…

3- Vous pouvez parler durant l’acte

Contrairement à ce que vous pensiez, il n’est pas interdit de parler à sa partenaire durant l’acte. Elle peut vous dire d’accélérer ou vous pouvez lui suggérer de faire certaines choses avec sa langue. D’ailleurs, la communication est essentielle durant l’acte, surtout au début de la vingtaine alors qu’on est encore peu expérimenté. Sinon comment savoir ce qu’elle aime et comment lui dire ce qui nous fait plaisir? 

4- Les femmes détestent recevoir des photos de votre « membre »

À une époque, on aimait tellement notre pénis qu’on pensait qu’une simple photo de lui envoyée à une fille était suffisant pour l’impressionner. Or s’il y a bien une chose que les filles détestent recevoir, c’est bien ça, surtout quand elles connaissent à peine le gars! Malheureusement, des gars de 30 ou 40 ans n’ont pas encore compris ça…

5- Ce n’est pas parce que ça semble excitant dans un film pour adulte que ce l’est en vrai

N’ayant pas beaucoup d’expérience, certains gars se fient aux films pour adultes. Certains essaient toutes sortes de choses qu’ils ont vu dans leurs vidéos sur Internet. Mais, rapidement, ils se rendent compte que des fois, c’est juste trop compliqué ou douloureux pour rien…

6- Coucher avec les ex de nos amis est la pire chose à faire

À l’adolescence, on pouvait sortir avec les ex de nos amis sans trop de problèmes. Il y avait des exceptions, mais ça ne se terminait pas en bain de sang. Pendant la vingtaine, on s’est rendu compte que coucher avec l’ex de notre meilleur ami était beaucoup plus compliqué. 

7- Parler cochon peut l’exciter davantage ou la faire fuir! 

Lors de notre premier rapport sexuel, il est rare que l’on se mettait à parler cochon. On avait tellement d’autres choses à faire. Puis, les années passent et on se rend compte que les mots peuvent avoir beaucoup de pouvoir au lit… à condition de bien les maitriser! Un mot qui sort mal peut tout simplement mettre fin à l’acte. 

8- Il n’y a pas juste la pénétration dans la vie

Une femme ne va pas s’exciter d’elle-même. On se rend compte au début de la vingtaine que les préliminaires sont essentiels, ce qui était moins le cas lors de nos premiers rapports sexuels où on mettait davantage l’emphase sur la pénétration

9- Donner une « gâterie » à sa blonde n’est pas comme lécher du chocolat

Lors des premiers cunnilingus que l’on donne à des femmes, on se rend compte que les parties intimes féminines sont peut-être plus complexes qu’on l’aurait cru. On ne peut pas faire n’importe quoi, au risque de passer une demi-heure à lécher le mauvais endroit et à se ramasser avec un mal de langue... tout ça pour pas grand-chose, en plus!

10- On peut avoir des problèmes en bas de la ceinture

Si notre pénis est toujours au garde-à-vous pendant notre adolescence, on peut éprouver quelques problèmes dans notre vingtaine (ou avant). On peut, par exemple, être trop intimidé de faire l’amour avec une nouvelle partenaire, ce qui nous empêche d’avoir une érection. On peut aussi tout simplement ne pas « être dedans » et n’avoir aucune éjaculation. Bref, on réalise que notre esprit peut devenir notre pire ennemi.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci ou allez voir l'infographie à la page suivante!

10 choses que les femmes trouvent ennuyantes au lit

Source(s) image(s):
Sexe via Shutterstock.com

Commentaires