L'histoire du jeu vidéo est riche, beaucoup plus riche en fait que bien des gens ne le croient. Nous sommes quand même passés de jeux de quelques pixels à des titres défiant désormais les productions hollywoodiennes! L'exposition « Game On » vise d'ailleurs à vous faire vivre la richesse de l'histoire du jeu vidéo à travers des jeux étant parus sur plus d'une quarantaine d'années. Portrait d'un événement s'étant arrêté à Montréal jusqu'à la mi-septembre!

À LIRE AUSSI: Les 1001 jeux auxquels il faut avoir joué dans sa vie

Game On n'est pas une création québécoise. En fait, il ne s'agit même pas d'une nouvelle exposition même si la métropole l'accueille pour la toute première fois. Cette initiative visant à nous faire connaître le jeu vidéo d'hier et d'aujourd'hui a vu le jour en 2002 en Angleterre. Elle a connu beaucoup de succès, ce qui a amené ses fondateurs à exporter le concept dans plusieurs autres pays, incluant la France, la Finlande, les États-Unis et l'Australie. Même au Canada, Game On fut déjà présentée alors que l'Ontario l'a accueillie en 2013.

Au fil des ans, Game On s'est peaufinée et a proposé de nouveaux éléments afin d'en faire découvrir davantage au public. En 2010, une version « 2.0 » fut développée, mais les fondateurs ont cru bon de continuer de proposer l'édition originale dans plusieurs pays. C'est d'ailleurs cette première édition à laquelle nous avons droit présentement à Montréal. Quelle est la différence entre les deux? Le nombre de jeux sur le plancher, tout simplement.

Car oui, la possibilité d'essayer des jeux d'hier à aujourd'hui est le grand attrait de Game On. Les nostalgiques ou encore ceux désirant découvrir les origines du jeu vidéo moderne pourront ainsi s'amuser avec des titres classiques tels que Pac-Man, Pong et Asteroids tandis que ceux ayant un penchant pour la modernité pourront se rabattre vers des jeux comme Mario Kart, Donkey Kong et Destiny. Même l'Oculust Rift est présent afin de démontrer la dimension de la réalité augmentée vers laquelle le jeu vidéo se dirige lentement.

Or, Game On est plus que de simples jeux. Les cinq zones de l'exposition couvrant pas moins de 1 000 mètres carrés visent à vous informer sur le processus créatif d'un jeu vidéo, des discussions autour d'une table jusqu'à la livraison du produit final. De plus, une gigantesque murale vous renseignera quant aux divers métiers proposés dans le jeu vidéo. Il s'agit d'ailleurs d'une exclusivité montréalaise développée en partenariat avec Ubisoft, qui soutient globalement l'exposition. Ne vous surprenez donc pas de voir plusieurs références aux franchises de la firme française, dont la grande fierté montréalaise qu'est Assassin's Creed!

Vous pouvez visiter l'exposition parrainée par Denis Talbot en vous rendant au Centre des Sciences de Montréal jusqu'au 13 septembre prochain. À noter que la fin de semaine, les heures d'ouverture sont prolongées afin de laisser place à des soirées spéciales (18 ans et +, mais ne vous faites pas d'idées coquines!) aux thématiques uniques avec, en prime, des thèmes musicaux de jeux.

À titre de fan fini de jeux vidéo, je suis bien content que Montréal accueille cette exposition d'envergure étant, par le fait même, plus intéressante et interactive que celle proposée au Musée de la Civilisation à Québec l'an dernier. C'est une bonne façon pour les jeunes de découvrir l'origine de ce qu'ils aiment et pour les plus vieux de plonger dans la nostalgie. Après tout, les assassins et Master Chief n'ont pas commencé à tuer du jour au lendemain!

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

La bonne vieille Game Boy: 25 ans remplis de succès !

Source(s) image(s):
DeviantArt

Commentaires