À l’adolescence, on a tous eu un petit cours sur les préservatifs et leur importance dans les rapports sexuels. Or, selon des chercheurs de l’université de l’Indiana, qui ont comptabilisé une cinquantaine d’études réalisées dans les 16 dernières années, nous sommes nombreux à commettre des erreurs lorsque vient le temps de mettre un condom. D’ailleurs, il est fort probable que vous ayez commis au moins l’une de ces 12 erreurs.

À LIRE AUSSI : Un préservatif qui permettrait de se « fondre » dans sa partenaire

1- Le mettre trop tard

17 à 51,1 % des gens ont avoué avoir mis un condom après que le rapport ait commencé. Malheureusement, il peut y avoir du liquide pré-éjaculatoire et ça ne vous protège pas des ITS…

2- L’enlever trop tôt

13,6 à 44,7 % des personnes interrogées ont révélé avoir déjà enlevé leur condom AVANT la fin du rapport sexuel. On ne comprend juste pas alors l’utilité d’en mettre un…

3- Dérouler le condom entièrement avant de le mettre

Entre 2,1 et 25,5 % des personnes sondées ont indiqué avoir complètement déroulé le condom avant le mettre. Désolé de vous l’apprendre, mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. 

4- Ne pas laisser d’espace au bout

Il est important de laisser un espace pour le sperme au-dessus du gland. Malheureusement, 24,5 à 45,7 % des répondants ont déjà oublié une fois cette règle. 

5- Ne pas enlever l’air

48,1 % des femmes et 41,6 % des hommes ont oublié d’enlever l’air qui pouvait se former au-dessus du préservatif, lorsqu’il était appliqué sur le pénis. 

6- Mauvais côté

Que faites-vous quand vous vous rendez compte que vous avez déroulé le préservatif du mauvais bord sur votre pénis? Est-ce que vous le déroulez de l’autre sens? Malheureusement, cette pratique est dangereuse, car vous avez pu déposer du liquide pré-jaculatoire sur le préservatif. Cette erreur aurait été commise par un certain nombre de répondants (4 à 30,4 %).

7- Ne pas dérouler complètement le condom

On le sait que vous êtes pressé, mais ne faites pas comme 11,2 % des femmes et 8,8 % des hommes qui ont eu un rapport sexuel dernièrement. Prenez la peine de dérouler jusqu’au bout le condom sur votre membre.

8- Ouvrir l’emballage avec un objet tranchant

De 2,1 à 11,2 % des personnes ont dit avoir utilisé un objet tranchant pour ouvrir l’emballage du préservatif. Ça peut rendre le condom inopérant, car rien n’indique que vous ne l’avez pas non plus percé en tentant de l’ouvrir. 

9- Oublier de regarder s’il y a eu des dommages

On le sait. Quand on sort un condom de son emballage, c’est qu’on est pressé de faire l’amour. On ne prend pas le temps de regarder s’il n’est pas endommagé. Vous avez déjà commis cette erreur? Ne vous en faites pas. 82,7 % des femmes et 74,5 % des hommes ont fait la même erreur que vous. Vérifiez que l’emballage n’est pas usé ou déchiré, vérifiez la date de péremption et les imperfections visibles en le déroulant. On le sait que ça peut être fastidieux, mais ça peut vous éviter bien des soucis! 

10- Pas de lubrifiant

Le lubrifiant, quand on utilise un condom, est plus important qu’on le croit. En effet, après une longue séance, le condom est plus susceptible de se déchirer sans lubrifiant. Entre 16 à 25,8 %, des gens ont fait cette erreur. 

11- Ne pas le ranger correctement

Il ne faut pas ranger les condoms au soleil ou dans un porte-feuille. Ça peut dégrader le latex. Entre 3,3 et 19,1 % des gens ont avoué ne pas avoir rangé leurs préservatifs dans un endroit adéquat. 

12- Ne pas en porter

Selon le National Survey of Sexual Health and Behavior, seulement 45 % des hommes de 18 à 24 ans ont utilisé un condom lors de leur dernier rapport sexuel. Ce pourcentage tombe à 29,3 % chez les 25 à 34 ans et à 21,3 % chez les 35 à 44 ans.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

Comment choisir le meilleur condom pour soi-même? Voici 5 critères!

Source : Men’s Health

Source(s) image(s):
Condom via Shutterstock.com

Commentaires