Si Tinder est une application pour faciliter les rencontres et les premiers rendez-vous, disons que c’est assez surprenant d’apprendre que 42% de ses utilisateurs sont en couple, non? Mais pire encore, les 42% en couple se décortiquent ainsi: 12% sont en couple, et 30% sont... mariés! Autrement dit, 42% des gens qui « swipent » des profils sur Tinder ne sont tout simplement pas libres, théoriquement (pratiquement, c’est autre chose on dirait bien!).

À LIRE AUSSI : 20 réponses trop parfaites aux fameuses ''pick up lines'' de Tinder

C’est la recherché GlobalWebIndex (GWI) qui a publié ces résultats, en se fiant sur les réponses de 47 000 internautes dans le monde.

Portrait global des utilisateurs de Tinder

30% : mariés

12% : en couple

44% : célibataires

3% : divorcés

11% : non mentionné

 

62% : hommes

38% : femmes

 

38%: âgés entre 16 et 24 ans

45%: âgés entre 25 et 34 ans

30% : âgés entre 35 et 44 ans

4% : 45 ans et plus

 

50 millions : nombre d’utilisateurs de Tinder!

6 milliards : le nombre de matchs créés!

 

Alors ces 42% en relation de couple... sont-ils infidèles?

Ce serait peut-être un peu rapide de les classer dans la catégorie « infidèles », malgré que cela dépende de la définition que vous donnez à ce mot qui peut prendre un sens très large. En effet, les internautes n’ont pas spécifié s’ils se trouvaient dans une relation de couple ouverte, ou encore s’ils utilisaient réellement Tinder pour faire des rencontres autres que virtuelles. Autrement dit, peut-être que certains utilisateurs parmi les 42% utilisent l’application simplement pour « swiper » des profils, ou encore pour voir s’ils sont encore capables de séduire, qui sait?

De plus, peut-être que certains utilisateurs étaient célibataires lorsqu’ils ont téléchargé l’application, et qu’ils ne l’ont tout simplement jamais supprimée de leur cellulaire.

Tinder, une plateforme autre que simplement pour le dating?

Laissez-nous en douter, mais Tinder se bat très fort pour dire que plusieurs de ses membres utilisent également Tinder pour des relations platoniques. Tinder n’aurait pas été inventé, à la base, pour la séduction mais bien pour une plateforme sociale, afin de faciliter les interactions entre deux personnes. On dit même que Tinder serait utile pour se faire des amis, pour resauter et pour rencontrer des gens dans notre région lorsqu’on voyage.

Mmmm... Ceux qui se cherchent des amis ou des relations strictement sociales se basent vraiment sur le critère du physique pour créer un match? Et vraiment, ils utilisent Tinder pour resauter? Nous n’en sommes pas vraiment certains... 42% qui sont en couple, c’est quand même beaucoup. Non, nous n’accusons pas ces 42% d’être infidèles ou de ne pas être « corrects », mais certainement que des utilisateurs parmi ces 42% ne sont pas totalement « corrects » non plus.

Vous en pensez quoi?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Une jolie fille laisse son compte Tinder à sa mère pendant une semaine, et c’est ce qui est arrivé

Source(s) image(s):
Google libre de droit

Commentaires