BORNES ÉLECTRIQUES

Ça fait bientôt sept ans que je vis la parentalité. Un rôle qui m’aura permis de faire plusieurs observations. Ma plus récente : Dans le mot paternité, on retrouve le mot « pattern ».

À LIRE AUSSI : À toi qui, un jour, ‘’datera’’ ma fille…

Dans notre nid familial, chaque personne du couple joue son rôle, à sa manière, selon ce qui lui a été appris par ses parents. Nos parents qui eux aussi ont appris de leurs parents et les parents de nos parents ont appris, etc. Une chose est certaine, quand vient le temps de déterminer qui de nous deux dans mon couple est le plus autoritaire, mes filles sont unanimes : c’est moi!

Je l’avoue, j’aime la discipline. J’aime que mes enfants mangent la bouche fermée, qu’elles disent merci et s’il vous plaît à outrance (surtout devant la visite) et qu’elles donnent au suivant quand vient le temps de faire le tri des vêtements et des jouets en toute conscience. C’est vrai, je suis relativement sévère d’après les dires de ma plus vieille « Papa, t’es trop sévère! ». 

Je crois plutôt que j’instaure des bases solides pour faire de ces enfants des citoyennes modèles, rien de moins! Je sais par contre qu’à l’occasion, elles aimeraient beaucoup se venger de cette grave torture qu’elles subissent. Cette infâme discipline qui les pousse à faire leur lit le matin et à répondre par « oui papa » aux demandes relatives à l’entretien de la maison.  

Et si mes enfants pouvaient l’instant d’un moment, me servir la même médecine? Je me suis imaginé ce que ça donnerait et le résultat ne me plaît pas beaucoup mais me fait rire énormément! 

C’est l’heure du Dodo : 

« Papa, c’est l’heure du dodo!

-Non! Je ne veux pas y aller!

-Papa, j’ai pas envie de me fâcher… c’est l’heure de dormir!

-NON!! La 2ème période n’est pas encore terminée!

-Papa, tu te couches maintenant car tu dois être en forme pour le travail demain. Et si tu ne dors pas tout de suite, je te coupe ta sortie avec tes amis pour aller prendre un verre avec André demain soir! »

Je ne sais pas si je me rendrais jusqu’à faire une crise avec des larmes… mais une chose est sûre, mes filles me connaissent bien et savent toucher ma corde sensible! 

On se ramasse Papa!

« Papa, viens dans ta chambre… MAINTENANT!

-QUUUUUOOOOOIIIII?!?

- Je ne suis pas fier de toi! Ton lit pas fait, ton ligne d’hier sur le plancher… je voudrais que tu te ramasse svp?
- HAAAAAAAAAAAAA… 
- EILLLLE! CHANGE DE TON! Ramasse ta chambre MAINTENANT! 
- Mais Charlie…
- N’obstine pas! Si tu ne fais pas ton lit, Je te coupe ton PS 4 pour une semaine…
- Ok… ( en boudant!) »

 

Allez, dépêche-toi! : 

Il y a des jours comme ça! 

« Papa, fini ton déjeuner rapidement, il faut quitter pour ton travail!

- Oui oui…
- Papa, FINI ton déjeuner on va être en retard!
- OUIIIIII… 
- PAPA!!! Je vais fermer la télé si tu ne manges pas…
- HAAAAAAAAAAA…
- (Soupir de ma fille) Mais qu’est-ce que je vais faire de toi… Haaaa misère! »

 

Ca suffit le gaspillage : 

« J’ai plus faim…

- Papa, tu as rien mangé! Mange au moins ton poulet!
- Non! Je n’ai pas faim… est-ce que je peux avoir du dessert?
- NON PAPA! Tu vas manger ton poulet avant d’avoir ton dessert…
- HAAAAAAAA… je peux avoir de l’eau?
- Tu vas le demander poliment avec un SVP!
- Puis-je avoir de l’eau ma belle petite fille d’amour s’il-vous-plaît?
- OUI mon beau papa d’amour… tiens!
- NON! Je voulais du lait! »

Vous voyez, je vis ce genre de situations chaque jour! Vous vous demandez si j’exagère le propos… je vous passe mes enfants une journée et on s’en reparle! 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Les &?/*»(! de fêtes d’enfants!

Source(s) image(s):
Divers

Commentaires