BORNES ÉLECTRIQUES

Dans cet article, Miley White, une actrice du divertissement adulte, nous révèle quelques secrets sur le monde de la pornographie, que vous ne connaissiez probablement pas. Disons simplement qu’elle connaît bien l’industrie adulte, puisqu’elle y a commencé sa carrière à 18 ans. On vous avertit, vous risquez de voir certains trucs sous un nouvel angle, la prochaine fois, et vous pourriez être déçu!

À LIRE AUSSI : 10 actrices XXX et mannequins avant et après maquillage

#1. Les orgasmes féminins sont pratiquement toujours faux

Quelques-fois, ils sont vrais, assure Miley White. Mais la plupart du temps, il semblerait qu’ils soient faux, simplement parce que c’est un travail et que cela fait partie de leur travail de vendre cette illusion de plaisir. D’ailleurs, les nouvelles actrices se font souvent enseigner comment faire semblant de jouir. « C’est un art : il faut bien respirer, entrouvrir sa bouche et fermer ses yeux » dit-elle.

#2. Les « squirt » sont également souvent organisés, et tout aussi faux.

« Tout est une question d’angles de caméra, de force des muscles pelviens, et d’un peu d’eau. Tout cela créé l’illusion que l’actrice libère réellement du liquide vaginal, mais c’est souvent tout faux! », mentionne Miley White.

#3. Plusieurs actrices ont un deuxième emploi

Parfois, les actrices du X n’ont qu’une vidéo à tourner dans la semaine, alors elles ont énormément de temps libre pour faire autre chose. C’est pour cette raison que la plupart ont un second emploi, pour s’amuser et faire autre chose de leur vie. Quelques-unes sont DJ, ou font ce qui leur plaît, tout simplement.

#4. Plusieurs actrices ont un diplôme (autre que secondaire!)

Miley White affirme qu’elle ne connaît que deux personnes dans l’industrie qui n’ont pas de diplômes. Pour sa part, elle possède une maîtrise en travail social. Laissez-nous quand même douter de cette affirmation, qui n’a aucune étude à l’appui sauf ses propres dires!

#5. Beaucoup d’actrices vendent leurs sous-vêtements en ligne

C’est quelque chose de très courant, de très normal, et les actrices vendent leurs sous-vêtements utilisés car elles en tirent un bon revenu.

#6. Plusieurs actrices ne regardent pas leurs vidéos

Parce qu’elles préfèrent ne pas se voir, ou parce qu’elles en font trop et qu’elles n’ont pas le temps de toutes les regarder. Miley White a dit s’être regardée seulement une fois de façon volontaire, et que les autres fois, elle s'est vue à l'oeuvre car elle devait éditer la vidéo en question.

#7. Parfois, des accidents se produisent

Vous ne les verrez jamais à la caméra, mais oui, ils arrivent. « Récemment, une fille venait d’accoucher et a accidentellement « allaité » le gars durant le film ». Autrement dit, le lait s’est mis à couler de ses seins par surprise, et la vidéo a dû être arrêtée.

#8. Les menstruations n’empêchent absolument rien

Lorsque les actrices sont menstruées, elles peuvent quand même travailler grâce à des éponges. Elles s’insèrent une éponge normalement utilisée pour le maquillage pour arrêter le flux sanguin et pouvoir faire l’amour sans que cela ne paraisse.

#9. En Australie, les boîtes de production de contenu X sont principalement détenues par des femmes

Selon Miley White, qui travaille justement en Australie, c’est beaucoup mieux ainsi puisque les boîtes sont gérées de façon plus féministe, et donc les actrices sont payées plus cher.

#10. L’utilisation de viagra n’est pas encouragée

Si un acteur utilise du viagra avant de tourner une vidéo, il aura le visage rougi, car c’est l’un des effets de cette pilule. Cela donne un très mauvais résultat à la caméra, et les directeurs n’apprécient pas. Ils tentent donc de trouver des hommes qui soient capables d’avoir des érections naturelles.

 

Et puis, connaissiez-vous tous ces secrets ou au contraire, vous en avez appris quelques-uns?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 faits étonnants mais intéressants sur l’industrie du divertissement adulte

Source(s) image(s):
Secret, via Shutterstock
Photos dans l'article, via Buzzfeed

Commentaires