BORNES ÉLECTRIQUES

Si vous avez déjà vu l’excellent film « Forrest Gump », vous vous rappelez sûrement de cette fameuse scène où Tom Hanks parcourt à pied la moitié des États-Unis. Il faut croire que même si le long métrage est sorti il y a plus de 20 ans, il continue à inspirer les gens. C’est notamment le cas de Barclay Oudersluys.

À LIRE AUSSI : Rien ne sert de courir; il faut partir à point…

Le jeune homme a décidé de courir plus de 5 000 km à travers les États-Unis. Il est parti du California's Santa Monica Yacht Harbor pour se rendre à pied au Marshall Point Lighthouse dans le Maine. Étant un grand fan de Forrest Gump, Barclay avoue emprunter la même route que le personnage dans le film

Mais pourquoi il fait ça? Pour l’argent? La gloire? Non! C’est juste un gars comme les autres qui recherche de l’aventure. Il a avoué au Detroit Free Press qu’alors qu’il était à l’université du Michigan, il a eu envie de traverser le pays, parce qu’il s’ennuyait de courir des parcours « ordinaires ». Il recherchait quelque chose de gros. « Je fais ça juste pour avoir du plaisir », a-t-il avoué.

Il n’est pas seul dans son marathon. L’un de ses amis le suit en fourgonnette. Tous les 16 km, ils se rencontrent pour manger un peu et faire le plein de bouteilles d’eau. Il s’était aussi entrainé auparavant en participant notamment à deux marathons.

Même s’il fait ça pour s’amuser, la course de Barclay n’est pas toujours une partie de plaisir. Alors qu’il courait dans le désert des Mojaves, il a, par exemple, manqué d’eau parce qu’il avait dépassé le point de rencontre avec son ami. Par contre, il avoue que sa pire journée, c’est quand il a oublié d’apporter de la crème solaire

Il a commencé son marathon le 9 mai dernier et espère atteindre le Maine en 100 jours, c’est-à-dire vers la mi-août. L’homme, qui a terminé une maitrise en génie nucléaire, court près de 50 kilomètres par jour dans l’espoir d’atteindre son objectif. 

Tous les jours, vous pouvez le suivre sur son compte Twitter @ProjectGump où il partage des photos de son périple. Il espère également que la publicité créée autour de son initiative puisse servir une fondation dénommée Hall STEPS Foundation.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Vélo, marche et jogging : des outils pour constater le dépassement de soi!

Source(s) image(s):
Project Gump (Twitter)

Commentaires