BORNES ÉLECTRIQUES

Perdre ses cheveux quand on est un gars est une expérience douloureuse. Peu de gars, surtout quand il est dans la vingtaine, rêvent d’avoir une calvitie. Il existe toutes sortes de remèdes plus ou moins efficaces pour favoriser la repousse des cheveux. Mais, aujourd’hui, nous ne voulons pas vous parler de solutions, mais de prévention. En effet, mis à part les gènes et le vieillissement, il y a certaines choses que vous faites peut-être et qui peuvent provoquer la perte de vos cheveux. En voici huit.

À LIRE AUSSI : EXCLUSIF: La couleur de cheveux la plus «sexy» pour un gars selon les femmes du Québec

1- Trop de vitamine A

Vous abusez des suppléments de vitamine A? Désolé de vous l’apprendre, mais ça peut déclencher la perte de cheveux, d’après l’American Academy of Dermatology. Votre consommation quotidienne ne devrait pas dépasser les 5 000 UI (unité internationale) si vous êtes un adulte. Heureusement, c’est une cause réversible. Donc, si vous voyez que vous perdez vos cheveux, diminuer tout simplement la consommation de vitamine A. Vos cheveux devraient repousser. 

2- Une carence en vitamine B

Les carences en vitamine B sont assez rares aux États-Unis, mais vous n’êtes pas protégés en 100 %. Si on vous a diagnostiqué avec une telle carence, vous pourrez consommer, avec l’avis de votre médecin, plus de poisson, de viande, de légumes féculents et de fruits qui ne sont pas des agrumes. Même si vous ne souffrez pas de carence en vitamine B, consommer des aliments comme de l’avocat ou des noix peuvent être bien pour vos cheveux et la santé de votre corps. 

3- Les stéroïdes anabolisants 

Vous trouvez que les stéroïdes anabolisants peuvent vous donner l’apparence d’avoir de plus gros muscles? C’est peut-être vrai, mais ils peuvent avoir des effets négatifs sur vos cheveux. Pour prévenir la perte de cheveux, mieux vaut cesser d’en prendre.

4- La prise de certains médicaments

La prise de certains médicaments pour la pression artérielle ou encore pour traiter les troubles dipolaires ou la dépression peut provoquer la perte de cheveux. Mieux vaut parler de ces effets secondaires à votre médecin. 

5- Trop de stress émotionnel

La perte d’un être proche, une séparation ou s’occuper d’un parent malade peut causer beaucoup de stress émotionnel. Sans dire que c’est une cause à part entière de la perte de cheveux, le stress va « réveiller » ou accélérer un problème qui est déjà là. Le mieux à faire, c’est de tenter de faire diminuer le stress en demandant du soutien de son entourage ou en allant voir un psychologue. 

6- Une perte de poids drastique 

Perdre du poids massivement peut à long terme être bon pour votre santé, mais pas nécessairement pour vos cheveux. Ça peut causer un grand stress à votre corps et vous pouvez souffrir de carences en vitamines et minéraux. Beaucoup de gens perdent leurs cheveux jusqu’à 6 mois après avoir perdu beaucoup de poids. Après ça, ça revient souvent à la normale. 

7- La trichotillomanie

Vous passez votre temps à jouer dans vos cheveux et à les arracher? Vous souffrez peut-être de trichotillomanie, un trouble obsessionnel compulsif. Même si les femmes sont 4 fois plus nombreuses que les hommes à souffrir de ce problème, vous n’êtes pas à l’abri. Une thérapie ou la prisse de certains antidépresseurs peuvent vous aider.

8- Trop de coiffure 

SI vous mettez une tonne de gel et d’autres produits dans vos cheveux, ou que vous utilisez le séchoir constamment, ça peut peut-être provoquer, à la longue, une perte de cheveux. Évidemment, ça dépend du produit que vous utilisez. Certains n’auront aucun effet sur la racine de vos cheveux, alors que d’autres auront un effet catastrophique. Dans ce domaine, ce sont plus les femmes qui sont à risque.

 

Vous avez aimé cet article? Jetez un coup d'oeil sur celui-ci : 

Des hommes aux cheveux longs décident de se coiffer comme des femmes

Source(s) image(s):
Perte cheveux via Shutterstock.com

Commentaires