S'il y a bien un jeu qui ne devait pas devenir aussi important qu'il l'est devenu, c'est bien Splatoon. Parti comme un petit projet de jeu de tir multijoueur chez Nintendo, ce titre est devenu de plus en plus imposant au sein de la firme au point de se transformer en l'une des sorties majeures de la compagnie en 2015. A-t-on trop voulu avec ce concept ou bien les espoirs étaient-ils fondés? Voyons voir.

À LIRE AUSSI: Les gars, c’est officiel : jouer aux jeux vidéo est bon pour votre cerveau!

Un jeu pas comme les autres!

D'emblée, vous remarquerez que Splatoon est un jeu assez étrange. En fait, simplement pour vous dire, vous incarnez une pieuvre sous forme humanoïde, mais pouvant retrouver à tout moment sa forme aquatique et gluante. Dans cet univers éclaté, votre but est de faire progresser votre personnage à travers des guerres de territoires où vous devez asperger le plus d'encre de la couleur de votre équipe. En effet, le jeu couronne les joueurs ayant couvert la plus grande proportion d'un niveau avec leur couleur.

Le coeur de cet univers assez éclaté merci se situe dans sa portion multijoueur, qui oppose deux équipes de quatre joueurs chacune. Oubliez des parties avec un nombre de joueurs plus restreint, ce n'est pas possible, du moins pas dans le mode multijoueur principal. Vous pouvez toujours affronter un autre joueur dans le mode Dojo, mais la majorité des joutes multijoueur se dispute par l'entremise de combats quatre contre quatre où vous devez éclabousser votre environnement et éliminer les joueurs ennemis. À noter que les parties durent quatre minutes, ce qui leur donne un rythme très soutenu et fort prenant.

Tout éclabousser à la troisième personne

Le style de jeu de Splatoon est typique des jeux de tir à la troisième personne si ce n'est que le jeu de Nintendo contient quelques spécificités très intéressantes. En outre, comme je l'indiquais, vous pourrez vous transformer sous votre forme de pieuvre afin de nager dans l'encre que vous lancerez. Non seulement cela accentue-t-il votre vitesse de déplacement et vous permet de vous cacher dans le liquide répandu, mais cela offre aussi la possibilité de grimper sur certaines surfaces et même de passer sous des obstacles comme des clôtures. Il faut s'y habituer, mais un coup la technique maîtrisée, vous ne pourrez plus vous en passer!

Outre cela, Splatoon propose un attirail intéressant d'équipement et d'armes. En disputant des combats multijoueur, vous grimperez en niveau et accumulerez de l'argent, débloquant ainsi plus de pièces d'armement. Ainsi, certaines armes ne seront disponibles qu'en ayant la bonne somme d'argent ou bien seulement si vous avez atteint un certain niveau. Même si quelques armes sont clairement plus puissantes que d'autres, leur diversité rend les combats très divertissants et il est possible d'exploiter leurs faiblesses peu importe avec quelle arme on se défend. Ainsi, que vous ayez un fusil à encre ou un gros rouleau de peinture, vous pourrez répandre du liquide et éliminer vos adversaires en vous adaptant à ce que vous aurez entre les mains.

Outre le multijoueur, le jeu propose aussi une campagne solo qui, à défaut d'être bien longue, est très amusante. Dans ce mode, vous devrez sauver la source d'énergie des Inklings et porter secours à une créature légendaire capturée par de vils personnages. Pour cela, il vous faudra terminer des dizaines de niveaux comportant des casse-tête bien conçus ainsi que des combats ingénieux contre des boss. Le style de jeu demeure le même qu'en multijoueur et, bien franchement, je fus étonné de voir l'excellente transposition vers le solo. Ce n'est pas un divertissement de longue haleine, mais vous passerez quand même un agréable moment à éclabousser tout ce qui vous entourera en jouant seul.

Manque d'options et temps d'attente lassant

Splatoon est donc un jeu surprenant, accrocheur et très divertissant. Malheureusement, il comporte aussi quelques failles, à commencer par ce autour de quoi il gravite. Certes, le multijoueur est solide, mais je me questionne toujours face à un jeu reposant sur cette portion. Au départ, il y aura des joueurs et le multijoueur sera garant de succès pour Splatoon, mais une fois cela passé, que restera-t-il? Compte tenu qu'on ne peut augmenter en niveau et acheter de l'équipement qu'en disputant des parties multijoueur et qu'on ne peut (encore) remplacer des joueurs humains par des personnages contrôlés par l'intelligence artificielle, une fois la communauté dissoute, que restera-t-il de Splatoon? Un jeu avec une courte campagne solo, tout simplement.

Cela m'amène au plus grand désagrément que j'ai vécu au sein du jeu, soit l'attente d'autres joueurs. C'est vrai que j'y ai joué avant sa sortie et que le nombre de joueurs était plus restreint, mais devoir patienter pour que le jeu trouve huit joueurs et qu'une partie commence peut être très lassant. Il n'était pas rare que je doive attendre plusieurs minutes avant qu'une partie ne commence, voire même que le jeu retourne au lobby parce qu'il n'était pas parvenu à trouver suffisamment de joueurs dans un temps convenable. Perdre ainsi des dizaines de minutes à ne rien faire est fatigant et ce n'est pas le jeu Squid Jump proposé durant les temps d'attente (un mini-jeu en 8 bits où vous faites simplement sauter une pieuvre) qui nous fait oublier cette lassitude.

Splatoon n'est également pas le jeu proposant le plus d'options. En fait, je vous dirais même que leur nombre est très restreint. En outre, en plus d'une absence de communication vocale en ligne, le jeu choisit pour nous le niveau dans lequel on s'affrontera et il n'offre pas vraiment d'options de personnalisation au sein des parties. De plus, l'engin de recherche ne fait que trouver des joueurs sans égard à leur niveau. De ce fait, des débutants peuvent se retrouver avec des experts et ainsi être facilement déclassés. Je sais que Nintendo prévoit offrir davantage d'options et de modes au cours des prochains mois, mais pour le moment, Splatoon est loin d'être un jeu de tir à la troisième personne multijoueur aussi étoffé que certains de la concurrence.

Finalement, je vous conseille fortement d'aller jouer avec les contrôles du jeu afin de les ajuster. Pourquoi? Parce que ceux proposés par défaut ne vous conviendront probablement pas. En outre, le contrôle de la caméra avec le gyroscope fait aller celle-ci dans tous les sens et la sensibilité des bâtons analogues est beaucoup trop élevée. Prenez le temps de modifier les contrôles afin qu'ils soient adaptés à votre niveau de jeu sans quoi, vous vous ferez éclater sans arrêt!

Devriez-vous y jouer?

Splatoon est-il un bon jeu? Définitivement. En fait, pour un premier jeu de tir multijoueur, Nintendo a développé un titre extrêmement amusant et accrocheur qui, malgré ses irritants, vous fera passer d'agréables moments. J'ai eu beaucoup plus de plaisir que je ne le croyais à éclabousser tout ce que je pouvais à travers un style de jeu simple, mais diablement efficace. Ce n'est peut-être pas le très grand titre que certains voyaient en lui, mais ça n'en demeure pas moins un jeu à essayer!

Ce que vous aimerez:

- Le style de jeu simple et accrocheur

- La rapidité des mouvements et des parties

- Le design des niveaux du mode solo

Ce que vous n'aimerez pas:

- Le manque d'options et de modes

- La sensibilité élevée des contrôles par défaut

- Le temps pour que le jeu trouve des joueurs en multijoueur

 

Note: 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Jeu mobile et nouvelle console: Nintendo en route pour le sommet ?

Source(s) image(s):
Jeuxvideo.com
Engadget
Wikipedia

Commentaires