Voici des faits psychologiques plutôt surprenants, qui sont vraiment intéressants à connaître! Après avoir lu cet article, vous comprendrez que votre cerveau est très influençable et qu’il peut se laisser berner par plusieurs facteurs de votre environnement. Alors faites attention à la musique que vous écoutez, aux gens avec qui vous vous tenez, et à ce que vous dites pour tenter de vous convaincre de certaines choses, et de plusieurs autres choses! Ça peut paraître stupide, mais ça aurait vraiment un impact sur vous!

À LIRE AUSSI : 20 faits vraiment étonnants sur le corps humain

Vos chansons préférées sont décidées en fonction des événements émouvants de votre vie

Eh oui, ce ne sont pas réellement vos goûts musicaux précis qui décident si vous aimez ou non une chanson plus que les autres : c’est votre histoire. C’est pour cette raison que parfois vous aimez une chanson alors que ce n’est pas du tout votre style de musique habituellement. Faites le test, vous verrez que c'est vrai!

La musique a également un impact sur votre façon de voir les choses et sur vos émotions

Les films utilisent beaucoup ce fait psychologique : ils renforcissent vos émotions en mettant une musique de suspense dans différentes scènes des films d’horreur, des musiques plus mélancoliques dans les scènes tristes des films de drame et des musiques dynamiques dans des scènes drôles de comédies. Votre humeur change également selon que vous écoutez une chanson joyeuse ou triste. En fait, avec une musique triste, vous aurez plus tendance à voir le mauvais côté des choses et les gens malheureux autour de vous, alors qu’avec une musique joyeuse, vous serez plus positif et plus souriant.

Si vous vous convainquez que vous avez assez dormi, votre cerveau vous croira

C’est un effet placebo, et selon les études, ça fonctionne. Vous pouvez donc mentir à votre cerveau en vous faisant croire vous-même que vous avez assez dormi, même avec une courte nuit de 4 heures, par exemple, et votre cerveau vous donnera toute l’énergie nécessaire pour terminer votre journée. Cependant, si, durant la journée, vous vous laissez aller à ressentir votre fatigue et à croire que vous êtes fatigué, votre cerveau vous donnera ce que vous voulez, et votre niveau de fatigue ressentie augmentera!

Si vous annoncez haut et fort vos objectifs, vous êtes moins susceptible de les réussir

Surprenant, non? C’est comme quand on dit qu’il ne faut pas dire notre vœu tout haut, sans quoi il ne se réalisera pas. En fait, quand vous dévoilez vos rêves ou que vous parlez de vos projets et de vos objectifs, vous avez moins de chances de les accomplir. Car parler de vos plans à l’avance vous donnerait une petite satisfaction, juste assez grande pour relâcher un peu vos efforts. Cela réduirait donc vos chances de parvenir à votre but. Ce n’est pas nécessairement vrai pour tout le monde, mais pour certains types de personnes, oui.

Les étudiants d’aujourd’hui sont plus anxieux que certains patients de l’hôpital psychiatrique des années 1950

C’est fou, quand même! En fait, avec la charge de travail des étudiants d’aujourd’hui, la pression sociale, les attentes envers la vie, les amours qui sont différents d’avant et tout le quotidien qui a complètement changé, cela apporte plus de stress aux étudiants qu’aux anciens patients d’hôpitaux psychiatriques.

Quand on se souvient d’un événement passé, on se souvient en fait du moment où on s’en est souvenu pour la dernière fois

Avez-vous compris? Relisez... En fait, il n’y a que la première fois où vous vous rappelez réellement l’événement qui est arrivé. Lorsque vous vous en rappelez pour la deuxième fois, vous repensez en fait à la dernière fois que ce souvenir vous êtes venu en tête. C’est compliqué, mais c’est vrai.

Être avec des gens heureux vous rend également heureux

La tristesse est parfois contagieuse, le stress aussi... mais voilà que le bonheur le serait également. Lorsque vous êtes avec quelqu’un d’heureux, vos émotions positives sont renforcées et on va même jusqu’à dire que votre risque d’avoir une maladie chronique diminue. Vous avez plus tendance à voir la vie de façon positive et à partager du bonheur que de penser à votre malheur.

Un adulte entre 18 et 33 ans vit les années les plus stressantes de sa vie

On s’entend que pour la plupart, ce n’est pas l’école primaire qui est bien bien stressante, ni même l’école secondaire. Entre 18 et 33 ans, on vit souvent l’entrée à l’université ou à l’école professionnelle, l’entrée ensuite sur le marché du travail, les échecs amoureux, le déménagement dans un appartement ou une maison, l’achat de choses importantes, l’arrivée d’une famille, etc. Alors courage, il ne vous en reste pas trop longtemps!
 

Tous les faits psychologiques présentés proviennent d’études bel et bien réelles. Nous avons pris ces faits dans cet article, et vous trouverez toutes les sources des différentes études dans l’article en question.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Des faits que vous auriez préféré ne jamais savoir

Source(s) image(s):
Toutes les photos sont tirées de Shutterstock

Commentaires