BORNES ÉLECTRIQUES

Comment savoir que notre blonde va nous rester fidèle tout le temps que l’on va être ensemble? Difficile de répondre à cette question, n’est-ce pas? Même si on a totalement confiance en notre douce moitié, il peut arriver qu’elle aille voir un jour ailleurs, et ce, sans qu’on l'ait vu venir. Des fois, c’est à cause de nous, alors que d’autres fois, c’est à cause d’elle. Cependant, si votre amoureuse est dans cette condition, il y a beaucoup de risques qu’elle aille voir ailleurs, selon une nouvelle étude parue dans la American Sociological Review.

À LIRE AUSSI : Voici la plus grande cause d’infidélité des couples, selon ce site de rencontres «infidèles»

Le professeur Christin Munsch de l’université du Connecticut s’est demandé s’il y avait des facteurs qui pouvaient encourager les hommes et les femmes à tromper leur partenaire. Il en a trouvé un et vous serez très surpris de savoir ce que c’est.

Selon lui, les hommes et les femmes qui sont dépendants économiquement de leur partenaire ont plus de chances d’aller voir ailleurs. Il y a cependant une différence notable entre les sexes. 

Les femmes, tout d'abord, ont 5,2 % plus de risque d’être infidèles si elles dépendent totalement de leur amoureux pour les faire vivre et payer les factures. 

Et que se passe-t-il quand c’est l’homme qui dépend totalement de sa blonde? Vous n’aimerez pas la réponse : les gars qui dépendent de leur amoureuse sont trois fois plus nombreux à être infidèles que les femmes vivant dans les mêmes conditions. En effet,15 % des hommes qui se font entretenir par leur amoureuse risquent de la tromper. 

Ouch! Ça porte à réflexion!

Bref, si vous payez tout dans le couple, vous devez faire peut-être un peu plus attention à la fidélité de votre blonde, mais si c’est elle qui vous fait vivre, c’est elle qui devrait vous surveiller étroitement! 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

Une étudiante de 22 ans qui a couché avec près de 1000 hommes pour de l’argent se confie

Source(s) image(s):
Infidélité via Shutterstock.com

Commentaires