BORNES ÉLECTRIQUES

Ça vous est déjà arrivé, pour une quelconque raison que ce soit, d’entendre une voix sur une vidéo et de vous dire « ouache, c’est à qui cette voix-là ?», pour finalement réaliser que c’est... la vôtre? En fait, il y aurait une raison scientifique au fait que les humains détestent leur propre voix. Si c’est votre cas, vous comprendrez pourquoi, et cela vous aidera peut-être à l’apprécier un peu plus, la prochaine fois! (ou pas)

À LIRE AUSSI: 20 faits vraiment étonnants sur le corps humain

Une petite leçon d’anatomie

Le son, dans votre oreille, peut entrer de deux façons : par propagation aérienne, ou par propagation osseuse. Le circuit du son normal de l’ouïe, par exemple lorsque vous écoutez une émission de télévision ou une chanson, se fait par propagation aérienne. C’est-à-dire que les sons sont portés par l’air et sont transmis aux tympans, qui font vibrer les trois petits osselets. Ce sont ces vibrations qui arrivent dans la cochlée, responsable de transformer les vibrations en signaux électriques qu’elle envoie au cerveau et qui devient le son en tant que tel.

Or, lorsque vous parlez à quelqu’un, le son entre de deux façons différentes dans votre oreille. Par exemple, lors d’une discussion, vous entendez les réponses de votre interlocuteur par la propagation aérienne, et vous vous entendez parler par la propagation osseuse. En fait, quand vous parlez, les vibrations des cordes vocales atteignent directement la cochlée, qui envoie les signaux électriques au cerveau et produit le son que vous entendez.

Ainsi, lorsqu’on s’entend sur une vidéo ou un message vocal, par exemple, on entend sa voix par propagation aérienne. On enlève donc la propagation osseuse, ce qui rend la voix bien différente, car ce n’est pas cette voix que nous avons l’habitude d’entendre au quotidien. Résultat? Notre voix est non familière et nous ne l’aimons pas.

Mais pourquoi n’aimons-nous pas cette voix qu’on entend de façon extérieure?

Premièrement, on croit que notre voix est plus basse que ce qu’elle est réellement. En entendant nos mots « intérieurement », le signal envoyé au cerveau fait en sorte qu’on s’entend parler plus grave, mais qu’en réalité, on parle un ton plus aigu.

Deuxièmement, quand on s’entend parler, on dirait entendre un inconnu. C’est tellement différent de ce que nous entendons tous les jours que notre réaction est pratiquement toujours négative. Si on s’entendait souvent, probablement comme les acteurs et les actrices d’Hollywood ont la chance de le faire, on apprécierait davantage notre voix, qui deviendrait plus familière.

C’est un peu comme le problème de plusieurs personnes qui n’aiment pas se regarder bouger, ou qui n’aiment pas se voir en photos. Notre cerveau nous voit au travers d’un miroir, et il se fait une idée de ce à quoi on ressemble, grâce à ses perceptions « intérieures ». Or, lorsque notre corps et notre visage sont pris en photos, notre cerveau voit autre chose que la projection qu’il voit chaque jour dans le miroir de la salle de bains, et souvent la différence choque certaines personnes.  

La bonne nouvelle... et la mauvaise nouvelle

Commençons par la mauvaise nouvelle. Cette voix que vous avez entendue une fois et que vous avez détestée, c’est en fait ce que TOUT LE MONDE entend chaque fois que vous dites un mot. La voix que vous pensez avoir, vous êtes le seul à la connaître et à pouvoir l’entendre.

La bonne nouvelle, toutefois, c’est que vous n’êtes pas seul dans votre bateau. Presque tout le monde déteste s’entendre et déteste sa voix, qui ressemble davantage à la voix d’un inconnu qu'à la nôtre.

Voilà, ça explique tout!

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Vous êtes un vrai aimant à moustiques et ils ne piquent que vous? Voici pourquoi.

Source(s) image(s):
Illustration de l'oreille
Homme confus, via Shutterstock
Gif animé, via Reaction Gifs

Commentaires