Si vous travaillez avec d’autres personnes, vous savez que l’on peut parfois tomber sur des collègues parfois un peu « difficiles ». Mais bon. Ça fait partie de la vie, comme on dit! Affairesdegars.com a recensé sept types de collègues avec qui vous avez peut-être déjà travaillé dans votre vie. Si vous pensez que vous n’avez jamais croisé l’une ou l’autre de ces personnes dans un emploi, vous devriez peut-être vous poser des questions. C’est peut-être vous l’employé « difficile »!

À LIRE AUSSI : 7 types de collègues que tout le monde déteste au bureau

Le paresseux vantard 

Il a toujours l’air de se pogner le beigne. Il passe sa journée au téléphone à parler avec sa mère ou ses amis ou il surfe sur les réseaux sociaux. Quand il doit travailler en groupe, il lance plein d’idées et il a l’air vraiment motivé. Puis, il retourne à son bureau… et ne fait rien! Quelques jours plus tard, quand le patron félicite les employés pour leur bon travail, il prend tout le crédit. 

Le Don Juan 

Chaque fois qu’une nouvelle employée le moindrement sexy est engagée, c’est le premier à aller lui parler. En fait, il cruise toutes les femmes ou presque qui travaillent dans l’entreprise. Son rêve, c’est d’en avoir le plus possible sur son tableau de chasse. Le problème, c’est qu’il fait plutôt fuir les femmes…

L’hypocrite 

Aussi appelé visage à deux faces, l’hypocrite parait à première vue très gentil. Sauf que lorsqu’on a le dos tourné, il en profite pour parler dans notre dos. En fait, il parle dans le dos de tout le monde. Il aime même diminuer ses collègues devant le patron, quand il est tout seul avec lui! 

Le placoteux 

Il passe sa journée à déranger ses collègues pour parler de ce qu’il va faire en fin de semaine ou ce qu’il a fait jeudi soir. Il ne travaille jamais vraiment et est une immense source de distraction pour les autres. Il a oublié depuis longtemps qu’on lui verse un salaire non pas pour raconter sa vie, mais pour effectuer des tâches…

L’intimidateur né 

Depuis le primaire, il intimide les autres et ce n’est pas parce qu’il est devenu adulte qu’il a cessé ses mauvaises pratiques. Il prend un grand plaisir à rabaisser ses collègues pour se remonter. Parfois, il fait même des remarques sexistes, surtout quand l’une de ses collègues réussit mieux que lui. Personne ne veut trainer avec lui, mais pour une raison qu’on ignore, il est quand même toujours dans les parages à agacer les autres.

M. Négatif 

« Oh non! Pas ça! C’est hors de mes compétences! » Voici ce que répond souvent M. Négatif à ses collègues ou à son patron. En fait, chaque fois qu’on lui demande de faire quelque chose, ça peut être aussi simple que de changer une ampoule, il répond par la négative. On dirait qu’il ne veut rien faire et on se demande même souvent pourquoi il continue à travailler pour cette entreprise. Il a tellement l'air toujours déprimé!

M. Occupé 

Même si tous les autres employés qui ont exactement le même poste que lui semblent ne pas trop être surchargés de tâches, M. Occupé, lui, n’arrête pas de dire, à qui veut l’entendre, combien il a des choses à faire dans sa journée. Il est toujours super gros occupé et n’a jamais le temps de ne rien faire. Imaginez ce qui se produit quand un collègue lui demande de l’aide pour un dossier! 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Comment impressionner quelqu’un en moins de 30 secondes

Source(s) image(s):
Collègue via Shutterstock.com

Commentaires