BORNES ÉLECTRIQUES

Quand on achète un véhicule neuf, on s’attend à négocier le prix affiché sur le contrat. Cela dit, ce ne sont pas toutes les voitures qui peuvent être négociées, premièrement, et deuxièmement il faut bien planifier sa négociation à l’avance si on veut aller chercher le meilleur prix.

LIRE AUSSI: Lexus RC-F 2016, attention danger

Quand nous négocions, ce que nous cherchons à réduire est la marge de profit du concessionnaire. Ce dernier achète la voiture au manufacturier et vous la revend par la suite. Si certaines voitures plus dispendieuses ont des marges plus élevées, les voitures plus accessibles ont parfois des marges de moins de 1 000 $. Il faut donc tout d’abord savoir que si nous ne sommes pas en mesure de payer le plein prix pour la voiture, le prix négocié ne sera pas suffisamment bas pour permettre l’achat.

De plus, sachez que des véhicules très populaires, ou qui viennent d’arriver sur le marché, seront plus difficiles à négocier. Si le concessionnaire est en mesure de tout vendre ce qu’il a en inventaire à plein prix, pourquoi réduire sa marge de profit?

Cela dit, il n’y a rien de mal à vouloir réduire de quelques dollars nos paiements, et dans la majorité des cas ce sera possible. Voici donc quelques trucs pour économiser au moment de la négociation. Ces conseils proviennent de mon expérience personnelle alors que j’étais de l’autre côté du bureau comme représentant aux ventes. Ces conseils s'appliquent également à l'achat d'un véhicule d'occasion, du moins en partie, mais nous parlons surtout de l'achat d'un véhicule neuf ici.

Sachez quel véhicule vous allez acheter

Il est plus facile de négocier si vous savez exactement quel véhicule vous comptez acheter. Il faut donc avoir une idée précise du modèle et de sa version, de l’équipement que vous voulez ajouter, et de la couleur. Une fois ces informations en main, votre représentant aura une bonne idée de sa marge de manœuvre.

Inversement, un concessionnaire sera plus porté à négocier le prix d’un modèle déjà sur le plancher, alors si vous voyez un véhicule qui vous intéresse en concessionnaire, demandez à savoir quel est le meilleur prix possible pour ce dernier, et comparez à l’offre qu’on vous fait pour un véhicule qui n’est pas chez le détaillant. Peut-être que faire un compromis sur la couleur sera avantageux financièrement.

Déterminez comment vous allez payer

Les concessionnaires doivent parfois payer un montant au manufacturier ou à la banque quand un client finance ou loue son véhicule. Il y a donc généralement une plus grande marge de profit si on paie comptant. Peu importe la méthode de paiement, déterminez celle qui vous convient avant de commencer à négocier.

Informez-vous sur les rabais

À peu près tous les manufacturiers offrent des rabais à l’achat ou la location. Ces rabais ne viennent pas de la poche du concessionnaire. Donc, allez jeter un coup d’œil aux rabais offerts par le constructeur avant de négocier. Si un manufacturier vous donne 3 000 $ de rabais sur un modèle neuf, c’est très bien, mais le concessionnaire n’a pas encore aiguisé son crayon et ce rabais ne lui coute rien. Vous pouvez donc, si la situation le permet, négocier le montant après le rabais.

Négociez les accessoires

Les accessoires ont leur propre marge de profit qui peut être négociée. Donc, si vous savez que vous devez ajouter un attache-remorque ou une boîte de toit, mentionnez-le au départ. Vous donnez plus de profit à votre représentant, une partie de ce montant pourrait vous revenir.

Ne parlez pas de votre véhicule d’échange

Les représentants aux ventes feront tout pour savoir au départ si vous avez un véhicule d’échange. Cet échange représente une marge de profit additionnelle pour le concessionnaire qui pourrait s’en servir pour se rattraper sur les montants enlevés lors de la négociation. Déterminez le prix final avant de parler de votre véhicule d’échange.

 

Il est important d’être réaliste au moment de la négociation. Il est faux de penser que les concessionnaires ont des milliers de dollars qui peuvent être enlevés du prix de départ, mais il y a certainement une marge de manœuvre pour tous les véhicules, sauf les plus populaires. 

 

Vous avez aimez cet article? Consultez celui-ci:

Lexus RC-F 2016, attention danger

Source(s) image(s):
EcoloAuto.com

Commentaires