BORNES ÉLECTRIQUES

On a tous déjà connu à l’école secondaire un gars qui faisait de l’intimidation. Des fois, ce même gars, semblait avoir plus de succès avec les filles que les autres. Il était « tellement » cool! Il semblait aussi être l’un des gars les plus heureux de l’école. En tout cas, il avait sûrement plus de raison de l'être que ses pauvres victimes…

À LIRE AUSSI : Guérir collectivement de l'intimidation

Ça ne semble pas seulement être un mythe, car selon une nouvelle étude parue dans le Sage Journals, les intimidateurs à l’école ont une meilleure estime de soi, sont plus heureux et on plus de sex appeal que les autres élèves. 

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié 135 étudiants d’une école secondaire de Vancouver. Ils ont été catégorisés, grâce à des questionnaires, dans un de ces quatre groupe : intimidateurs, victimes, intimidateur/victimes (des gens qui se sont intimidés et qui en intimident d’autres) et les autres. 

Ensuite, pour chacun d’eux, ils ont évalué ces quatre facteurs : la dépression, l’estime de soi, le statut social et l’anxiété sociale. Et devinez qui a obtenu le même score positif au test de santé mentale? Les intimidateurs! Ce sont eux également qui ont le plus haut rang social à l’école. À l’inverse, ceux qui ont eu le moins bon résultat étaient les intimidateurs/victimes.

Grâce à ces résultats, les chercheurs pensent pouvoir développer de nouvelles stratégies pour combattre l’intimidation à l’école. Ils espèrent entre autres faire changer d’idée les parents d’enfants intimidateurs qui croient qu’ils ne peuvent rien faire parce que leurs enfants sont nés comme ça.

On espère en tout cas que ça va permettre de régler une bonne fois pour toutes l’intimidation! 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Les prénoms masculins les plus « sexy » selon les filles

Source(s) image(s):
Bully via Shutterstock.com

Commentaires