C’est lors de la dernière édition du Festival de BD de Montréal que j’ai pu enfin mettre la fin sur des albums de Sandawe, une plateforme de crowdfunding semblable à Kickstarter dans son fonctionnement, mais qui s’applique au monde de la bande dessinée. Récemment, j’ai reçu, tout droit de Belgique, par le service de presse de Sandawe, Bronzage intégral de Tome et Darasse, une réédition d’un album sorti il y a quelques années. 

Il suffit de regarder la couverture pour se rendre compte que Bronzage intégral ne se prend absolument pas au sérieux. Comme on pouvait s’en douter un peu, les auteurs proposent de nous faire découvrir, avec beaucoup d’humour et de légèreté, le monde des naturistes ou des nudistes (il faudra lire le dossier de 19 pages à la fin pour bien comprendre la différence entre les deux parce que, oui, il y en a une et elle est importante). 

Il reste quand même que le sujet était difficile. La nudité est encore tabou et il existe encore pas mal de préjugés entourant les gens qui décident de passer leurs vacances nus sur une plage. En 2015, un album comme Bronzage intégral a donc sa place dans nos bibliothèques. Pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient rien à cette pratique, il s’agit d’un formidable outil pour mieux comprendre les dessous de ce monde qui n’est peut-être pas si différent du nôtre. 

On nous fait comprendre que les adeptes du naturiste sont loin d’être des gros pervers qui pensent juste au sexe. En fait, c’est même tout le contraire. Bien sûr, dans l’album, il y a des blagues sur la taille des membres masculins et sur les courbes des corps féminins, mais on se rend bien compte que la nudité enlève toute excitation… même chez le lecteur!

Le dessin, même s’il est superbement réalisé, tombe, en effet, plus dans l’humour que dans le réalisme, ce qui nous empêche de nous sentir mal à l’aise à la lecture de Bronzage intégral. Par ailleurs, il n’a aucune scène de sexualité, il n’y a que des allusions ici et là. Évidemment, l’album ne s’adresse pas à des enfants. Cependant, je ne pense pas que vous serez choqué par l’aspect graphique, et ce, même si vous n’êtes jamais allé sur une plage nudiste de votre vie. 

Et qu’en est-il des gags? Sont-ils drôles? Je pense que l’on sourit plus que l’on rit dans Bronzage intégral. Je dois néanmoins avouer qu’il y a quelques petites trouvailles qui m’ont bien fait rigoler. De plus, l'humour me semblait plus mature et évolué qu’un Greeenny ou un Game Over, par exemple. 

Verdict 

Je suis bien content que Sandawe ait pris l’initiative de rééditer Bronzage intégrale. Ça n’en a pas l’air, mais Tome et Darasse réussissent, avec leur album, à faire tomber bien des tabous sur le naturisme et le nudisme. À lire! 

 

 

Bronzage intégral 

Tome et Darasse 

112 pages

Sandawe

 

 

Cote : 4 étoiles sur 5.

Source(s) image(s):
Sandawe

Commentaires