Sauf pour le cas d’une greffe, accepteriez-vous d’avoir une oreille dans le bras? Non? Eh bien, vous n’êtes pas les seuls parce que nous aussi on trouve ça vraiment bizarre. En fait, la plupart des gens doivent trouver ça dégueu. Mais bon! Ça n’a pas empêché un professeur australien, qui est aussi artiste à ses heures, de se faire « mettre » une oreille dans le bras.

À LIRE AUSSI : Différentes façons d'embrasser et la signification de ces baisers

Il y a six mois, Stelarc, c'est son nom de scène, s’est fait injecter un « squelette » en polymère de la forme d’une oreille sous la peau de son bras gauche. En six mois, ses tissus et ses vaisseaux sanguins ont grossi autour de cette oreille, comme vous pouvez le voir sur les photos qui accompagnent cet article. 

Son « expérience » ne s’arrête pas là. L’artiste souhaite faire grossir le lobe de l’oreille. Quand ce sera fait, il pourra l’équiper d’un microphone et d’un transmetteur sans fil. Comme ça, son oreille pourra se connecter sur Internet

Mais c’est quoi au juste le but de faire une telle chose? Comme il l’a expliqué dans une entrevue à ABC News, il veut en quelque sorte se transformer en routeur sans fil humain. Les gens vont, en effet, pouvoir se connecter à Internet via son oreille et entendre ce qu’elle entend. Par exemple, ils vont pouvoir entendre une conversation qui se passe à New York ou un concert d’un orchestre symphonique. 

Ça fait quand même 10 ans qu’il travaille sur ce projet. Tout porte à croire que ce professeur est un adepte des cyborgs ou, si vous préférez, des mélanges entre humain et machine. Il souhaite, avec cette expérience, repousser les limites de la robotique.

Accepteriez-vous de vous connecter à son oreille?

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Votre position sexuelle préférée en dit long sur vous

Source(s) image(s):
UNiLAD

Commentaires