Les augmentations mammaires coûtent cher et sont assez invasives. Il s’agit, après tout, d’une chirurgie. Un Serbe, voyant que sa conjointe de 24 ans voilait de plus gros seins, mais avait trop peur de passer sous le bistouri, a eu l’idée de concevoir une brassière vibrante qui pourrait donner le même effet. Deux ans plus tard, son soutien-gorge vient de faire son entrée dans le continent Nord-Américan et pourrait être bientôt vendu partout dans le monde.

À LIRE AUSSI : 9 raisons super honnêtes pour lesquelles les hommes adorent les seins

Milan Milić, un ancien étudiant en génie en Serbie, a mis au point un soutien-gorge qui serait capable de faire augmenter de façon permanente, et sans chirurgie, la taille des seins. Après l’avoir essayé auprès de femmes en Serbie, l’homme de 30 ans a indiqué que son produit est présentement en essai clinique aux États-Unis. 

D’ailleurs, deux Américaines l’ont déjà essayé, sous la supervision de deux spécialistes, et les résultats ont été très concluants. L’une d’entre elle, Sabrina Molinar, une femme de 49 ans habitant Miami, a vu la taille de son bonnet passer de B à C. Tout ce qu’elle a eu à faire c’est de porter le soutien-gorge 15 minutes par jour pendant sept jours

Andreana, une étudiante en classe préparatoire de médecine, a aussi testé le soutien-gorge et a vu la taille de ses seins passer de 32B à 32C. Mais est-ce que c’est permanent? Elle affirme que trois mois après l’essai, ses seins n’ont pas diminué de taille. Elle a tellement aimé ça qu’elle recommanderait ce soutien-gorge à ses amies.

D'ailleurs, même après deux ans, les seins ne diminueraient pas de taille. En effet, la conjointe de Milan confirme que ses seins sont toujours aussi gros, et ce, deux ans après avoir essayé la fameuse brassière. 

Selon Milan, sa brassière crée un processus naturel qui permet d’accroire la circulation sanguine dans la région des seins. Cette technique, poursuit-il, est indolore et ne provoque aucune radiation mauvaise pour la santé. En plus, elle est bonne pour l’environnement. 

Il soutient également qu’il n’y a pas de limite à sa technologie. Ça dépend seulement de la volonté des femmes qui la portent. Techniquement, une femme pourrait décider d'avoir des seins gros comme des melons d'eau!

E Bra, c’est le nom de cette brassière, devrait voir le jour l’année prochaine. Milan ne sait pas encore combien il va la vendre. Mais, selon lui, il ne fait pas ça pour l’argent. Il fait ça pour le corps de la femme. Il veut que les femmes aient plus confiance en elles et puissent davantage montrer leur féminité.

Reste à voir s’il dit la vérité…

 

Source : Daily Mail.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

9 choses étonnantes à savoir sur les seins

Source(s) image(s):
Brassière via Shutterstock.com

Commentaires