Je connais l’univers de Mad Max, mais je suis loin d’en être son plus grand fan. Ce n’est pas par manque d’intérêt, mais plutôt parce que ça m’a échappé au fil des ans. Comment alors aborder un jeu sur un monde que je connais plus ou moins ? En ayant l’esprit ouvert et le désir d’en apprendre davantage à son sujet ! Voici donc ce que j’ai pensé des plus récentes aventures de ce Max toujours en colère.

À LIRE AUSSI: Test du jeu Gears of War: Ultimate Edition - Le chant du Fénix

Un univers post-apocalyptique fidèle

S’il y a bien une chose que le studio Avalanche Studios a bien réalisé avec Mad Max, c’est son univers. Sablonneux, poussiéreux et ultra violent, le gigantesque monde dans lequel vous évoluerez fait honneur à la franchise Mad Max. En tant que Max, vous devrez combattre les fidèles d’un sinistre leader du nom de Scrotus afin de transformer ce monde dévasté en un endroit un peu plus vivable. Aidé de quelques précieux alliés, vous devrez reconstituer un bolide digne de ce nom afin de parcourir des milliers de kilomètres sablonneux et effacer des mémoires l’existence de Scrotus.

Vous serez donc plongé dans un univers très hostile au sein de Mad Max et un dans lequel les ressources seront rares. En outre, pour vous soigner, vous devrez conserver de l’eau dans une gourde et la puiser dans certaines sources. Pour vous battre, vous devrez surtout utiliser vos poings (j’y reviendrai) puisque les munitions seront rarissimes. Quant aux attaques que vous mènerez contre les camps de Scrotus, je vous suggère très fortement d’utiliser les jumelles de Max et de cibler les points de danger afin d’avoir un avantage sur vos ennemis sans quoi, vous foncerez tête baissée dans la gueule du loup. Le monde de Mad Max est dangereux et c’est à travers ces éléments de survie qu’on y prend un grand plaisir !

 

L'inspiration d'autres franchises

Par ailleurs, le monde de Mad Max en est un inspiré de celui de plusieurs jeux. Au niveau de sa conception, on se retrouve dans un immense jeu à monde ouvert dans lequel on retrouve une grande quantité de quêtes à entreprendre et d’objectifs à réaliser. Ainsi, vous pourrez éliminer la mémoire de Scrotus et diminuer le nombre de ses fidèles vous poursuivant en accomplissant différentes tâches, du sabotage de camps jusqu’à l’élimination de tireurs d’élite en passant par la destruction de sinistres épouvantails de fer retrouvés un peu partout dans l’immense désert que vous devrez affronter.

Si vous voulez un comparatif, vous pouvez vous imaginer le monde de Mad Max comme celui de Red Dead Redemption. On est loin de la qualité de ce dernier, mais les deux jeux sont similaires en terme de récompenses. Ainsi, le jeu contient une panoplie de petits objectifs à atteindre en fonction de vos actions. À mesure que vous compléterez ces buts, vous débloquerez des niveaux de différentes sortes qui, eux-mêmes, débloqueront plusieurs éléments qui amélioreront Max ou sa voiture.

Car oui, une grande portion du jeu gravite autour de l’utilisation du bolide de Max. Très banal au départ, vous pourrez améliorer le véhicule et ses capacités en accomplissant des objectifs et en ramassant des tas de ferraille, qui font office de monnaie dans le jeu. Non seulement améliorer la voiture de Max est-il utile pour aller plus vite dans cet immense univers, mais ce sera surtout pratique lorsque des alliés de Scrotus vous attaqueront. Les combats en véhicules sont d’ailleurs l’une des forces du jeu et l’un des éléments à travers lequel vous aurez le plus de plaisir. Non seulement serez-vous encouragé à foncer dans les voitures ennemies, mais en plus, vous pourrez tirer leur réservoir d’essence ou encore leurs pneus. Mieux encore, en acquérant et améliorant un grappin, vous pourrez carrément arracher une portière ou même violemment extirper le conducteur d’un tas de ferraille ambulant. Jouissif !

Une autre influence de Mad Max sont les jeux de la franchise Batman : Arkham. En effet, le système de combat du jeu est très similaire à celui des Batman : Arkham, ce qui signifie qu’on vous indiquera visuellement quand parer ou éviter une attaque. En revanche, Avalanche Studios n’a pas réussi à rendre les combats de Mad Max aussi intuitifs que ceux des Batman : Arkham. En effet, la précision des coups est moindre et effectuer des parades parfaites est très difficile puisque le jeu exige d’appuyer sur le bouton requis très rapidement. Le système de combat demeure fonctionnel, mais manque de peaufinement.

 

Beaucoup de contenu !

Au niveau du contenu, sachez que rien n’est laissé au hasard dans Mad Max. Vous aurez donc une multitude d’indicateurs afin de vous spécifier combien d’éléments seront présents dans tel ou tel camp ou ce qu’il vous manque pour avoir découvert en totalité une zone de fouille. En plus des innombrables objectifs à atteindre et des niveaux à acquérir, le fait d’avoir des indicateurs sur notre progression nous encourage sans cesse à tout découvrir sans jamais nous décourager. Le monde de Mad Max est si vaste que sans ces indicateurs, la lassitude nous aurait rapidement gagnés. Grâce à leur présence, c’est plutôt un intérêt constant de tout découvrir que l’on ressent.

 

Le sable dans l'engrenage

Oui, j’ai donc bien aimé Mad Max, mais malheureusement, ce sera un jeu à monde ouvert qu’on oubliera. Pourquoi ? Parce que rien n’est extraordinaire. En fait, Mad Max fait bien dans l’ensemble de l’œuvre, mais rien ne ressort du lot. Pire, à un certain point, vous viendrez même à être lassé de toujours faire le même genre de missions et de répéter sans cesse les mêmes actions. En plus, vous devrez composer avec des contrôles assez spéciaux. Sauter avec une gâchette et tirer avec un bouton de manette ? Assez étrange à prendre en main.

Par ailleurs, ce ne sont pas toutes les activités qui sont intéressantes. Personnellement, outre les combats contre les boss aussi banals qu’insipides, ce sont les courses à la mort qui m’ont le plus ennuyé. Elles n’ont aucun tracé et nous octroient tellement de liberté qu’on finit par ne plus savoir où aller. En plus, elles sont tout bonnement ennuyantes même si on tente de nous insuffler un sentiment d’urgence en nous disant qu’une bombe sous notre véhicule explosera si on n’arrive pas au fil d’arrivée dans les temps. Je veux bien tout compléter dans Mad Max, mais j’avoue que de devoir terminer les courses à la mort joue fortement sur ma motivation.

 

Devriez-vous y jouer ?

Les avis sont partagés au sujet de Mad Max. Certains le trouvent bon, d'autres mauvais. En bout de ligne, dites-vous simplement qu'il s'agit d'un bon jeu dans lequel il y a définitivement du plaisir à y avoir si ce n'est qu'il ne passera pas à l'histoire. C'est en ayant ces attentes modestes que Mad Max vous plaira, voire même qu'il vous surprendra !

 

Ce que vous aimerez:

- L'univers fidèle à Mad Max

- Les nombreuses activités à effectuer

- Les combats de véhicules

Ce que vous n'aimerez pas:

- La répétition des objectifs

- Les courses à la mort ennuyantes

- Les contrôles bizarres

 

Note: 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Test du jeu Batman: Arkham Knight : L'ultime incarnation de Batman !

Source(s) image(s):
YouTube
Power Unlimited
Giant Bomb

Commentaires