Il ne s’écoule pas une journée au gym sans que j’entende des choses du genre « j’ai toujours une tension ici », « quand je fais ça j’ai mal au dos », « cet exercice-là me donne mal aux genoux »... Pourtant, l’entraînement est censé améliorer la santé des gens et s’il y a une place sur terre où on ne devrait pas se blesser, c’est bien dans une salle de musculation!

À LIRE AUSSI : 5 erreurs communes que font les gars en musculation

En effet, contrairement à la plupart des activités sportives, il n’y a pas ou très peu d’imprévus en musculation. Il n’y a pas de branche qui risque de vous faire trébucher, pas de flaque de boue qui risque de vous faire glisser, pas de terrain inégal qui risque de vous faire faire une entorse, personne qui vous fonce dessus pour vous plaquer (en tout cas pas supposé). La salle de musculation est probablement le seul endroit où vous contrôlez presque toutes les variables entourant l’activité. Vous avez normalement prévu toutes vos séries, vos répétitions, vos poids, vos positionnements, etc. Et pourtant les gars trouvent le moyen de se blesser…

Le problème, c’est que la majorité des gens font à peu près n’importe quoi et paient évidemment le prix de leur insolence par la suite. Par chance, les accidents sont plutôt rares en salle de musculation. Comme je l’expliquais dans mon article sur l’entraînement BIO, la plupart des douleurs ou inconforts liés à la musculation s’installent tranquillement et surtout sournoisement. Si vous ressentez des symptômes particuliers qui vous dérangent ou vous empêchent de faire certains mouvements c’est que vous ne portez pas assez attention aux détails et aux facteurs de risque dans votre environnement.

Voici donc 10 conseils très simples qui vous aideront à vous tenir à l’écart des problèmes :

Concentrez-vous sur ce que vous faites

Ça paraît simple et évident mais presque personne ne le fait! Prenez votre temps pour faire vos répétitions et contrôlez vos mouvements au lieu d’essayer de trouver des moyens pour tricher ou aller plus vite.

Allez jusqu’au bout

Contrôler ses mouvements est une chose, couvrir toutes les amplitudes de mouvement en est une autre. Si vous voulez préservez la fluidité et l’intégrité de vos structures articulaires faites vos mouvements au complet!

Souciez-vous de votre posture

Assurez-vous d’être bien positionné avant d’exécuter chacune de vos répétitions. Pensez à vos épaules, votre tête et votre colonne pendant que vous exécutez vos mouvements. Les postures que vous adoptez aussi chaque jour ont un impact sur la façon dont vous exécutez vos mouvements alors portez-y attention.

Soyez humble

Vous n’êtes pas là pour impressionner la galerie mais pour prendre soin de votre corps. Écoutez votre corps lorsqu’il vous fait signe que vous êtes sur le point de dépasser ses limites. Ce n’est pas en vous prenant pour un autre et en essayant d’imiter ses performances que vous arriverez à vos fins.

Laissez votre ego de côté

Le poids que vous soulevez n’a aucune importance si votre objectif est de sculpter votre corps ou de vous tenir en forme. Pour avoir des résultats c’est la qualité qui compte et non la quantité.

Écoutez votre corps

Soyez vigilants et à l’écoute de votre corps lorsque ce dernier vous envoie des signes. Lorsqu’un symptôme ou un inconfort apparaît, ne le niez pas en vous disant « bof, ça va passer ». Un signal d’alarme s’enclenche toujours pour une raison, trouvez plutôt pourquoi. Ne poussez pas aveuglément votre corps à bout et enlevez-vous de la tête que vous pouvez surpasser ses limites avec des bandages n’importe quel autre babiole.

Laissez la chance à votre de récupérer

N’oubliez jamais que l’entraînement n’est que le stimulus, c’est en dehors de la salle de musculation que le corps récupère et construit de la masse musculaire. Ne sous-estimez jamais les besoins de récupération de votre corps et n’oubliez pas non plus que celui-ci fonctionne en un tout! On pense évidemment aux muscles mais la récupération doit aussi se faire au niveau énergétique, hormonale et neurologique.

Faites de la place pour l’adaptation

Si une journée ou une semaine vous ne vous sentez pas à 100%, acceptez-le. Ce n’est pas parce que vous y allez un peu moins fort ou que vous prenez un peu de repos pour quelques que vous perdrez tous vos gains, au contraire, vous risquez d’en faire plus! Principe de surcompensation

Engagez un professionnel

Ne vous improvisez pas expert en la matière. Ce n’est pas pour rien qu’il y a des gens dont c’est la profession d’entraîner les gens. Assurez-vous par ailleurs que vous pouvez faire confiance à la personne que vous engagez car c’est votre santé que vous remettez entre ses mains!

Respectez votre plan

Une fois que vous aurez un plan d’entraînement fait sur mesure selon vos capacités et vos besoins, respectez-le et n’en dérogez pas. Si vous sentez que des changements devraient être apportés, parlez-en à votre entraîneur avant de faire quoi que ce soit.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Les dix commandements de l’entraînement en musculation

Source(s) image(s):
happy sport man back ache

Commentaires