Prenez un monde où la plupart des super-héros ont été transformés en affreuses créatures dont le seul et unique but est de contaminer les derniers super-héros encore vivants. Bienvenue dans Futures End, la nouvelle série d’anticipation de DC Comics, publiée en français chez Urban Comics. 

Dans le premier tome, que je viens tout juste de finir de lire, on y apprend que 35 ans dans le futur le satellite l’Oeil s’est retourné contre ses créateurs et s’est mis à transformer, les uns après les autres, les super-héros en cyborgs effrayants. Les quelques super-héros qui restent ne peuvent tout simplement pas faire le poids contre cette menace implacable. 

Bruce Wayne, l’un des deniers super-héros encore en vie, décide d’aller dans le passé pour stopper tout cela, mais, alors qu’il essaie de se téléporter, les cyborgs débarquent et l’empêche d’accomplir sa mission. Heureusement, Terry McGinnis, le successeur de Batman, réussit in extremis, à se téléporter. Le seul problème, c’est qu’il arrive cinq ans trop tard.

Les super-héros comme vous ne les avez jamais vus

Les premières planches de Futres End sont vraiment déprimantes. Voir tous ses super-héros favoris, vieux, fatigués, morts et/ou transformés en cyborgs est effroyable. Heureusement, seules quelques pages se déroulent dans ce futur terrifiant, qui n’est pas s’en rappeler Terminator

Le lecteur est donc appelé à suivre ce nouveau Batman qui n’a comme seul allié A.L.F.R.E.D., une intelligente artificielle qui a le même sens de l’humour particulier que le célèbre majordome (sûrement mort depuis longtemps). 

Cependant, on se rend vite compte qu’une infime partie du récit se focalise sur ce personnage. Cette bande dessinée chorale suit une foule d’autres personnages qui ont plus ou moins des liens entre eux, comme Frankenstein, Firestorm et Lois Lane. 

L’intrigue est même assez complexe et je dois avouer que dans ce premier opus, on a un peu de difficulté à voir où tout cela va nous mener. Cependant, une chose est sûre, les scénaristes ne manquent pas d’audace. Il n’hésite pas à faire mourir, même à l’époque où le nouveau Batman se téléporte, des super-héros célèbres. L’un d’eux a même eu une adaptation au petit écran… 

Rien de particulier à dire sur le dessin. Les nombreux super-héros sont physiquement crédibles. Certains décors auraient toutefois eu besoin d’être travaillés un peu plus. Mais bon. Je comprends parfaitement que les dessinateurs n’ont souvent pas beaucoup de temps pour peaufiner leurs dessins étant donné qu’ils doivent suivre des calendriers de publication strictes. Bref, dans les grandes lignes, le dessin est très acceptable.

Verdict

Attention! Vous allez probablement être déstabilisé en lisant ce premier tome de Futures End! Vous n’aurez jamais vu vos super-héros aussi mal en point. En même temps, ce non-conformiste est plus que le bienvenu à une époque où les comics abondent! Bref, je pense cette nouvelle série est promise à un bel avenir. J’espère juste que les lecteurs vont pouvoir avoir un peu plus de repères dans le second épisode. 

 

 

 

Futures End - Tome 1

Collectif

Urban Comics

296 pages 

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5. 

Source(s) image(s):
Prologue

Commentaires