Chibi-Robo fait partie des séries qui se sont perdues dans le temps. Après un premier jeu très apprécié sur GameCube, la franchise erre depuis des années sur d'étranges chantiers. Ainsi, Chibi-Robo! Zip Lash représente l'ultime chance pour le petit robot de renouer avec ses fans et d'être apprécié par un nouveau public. Malheureusement, derrière un noble effort se cache un jeu faisant rouiller le sympathique robot de métal.

À LIRE AUSSI: Test du jeu Animal Crossing: Happy Home Designer - Décorateurs d'intérieurs portables recherchés

 

Robot ménager contre extra-terrestres

Lorsque des extra-terrestres envahissent la Terre, quelle solution s'offre aux humains pour repousser ceux venus les dominer ? Des armes de destruction massive ? Will Smith et Jeff Goldblum ? Non, le genre humain fait plutôt confiance à un petit robot ménager qui, à l'aide de son cordon d'alimentation, pourra éliminer ceux venus d'ailleurs et rétablir la paix sur la planète bleue !

C'est cette prémisse très légère et très peu développée qui vous amènera à contrôler Chibi-Robo dans cette nouvelle aventure. Armé de son cordon d'alimentation, Chibi devra voyager sur les cinq continents afin de mettre un terme à l'invasion extra-terrestre, ramassant au passage les détritus laissés par les pollueurs que nous sommes. Tout au long de votre périple, vous devrez parcourir des niveaux en 2.5D et affronter une diversité d'obstacles, allant de simples ennemis jusqu'à des boss aux attaques variées bien plaisants à affronter.

 

Un bon jeu de plates-formes

En tant que jeu de plates-formes, Chibi-Robo! Zip Lash est solide. Même si les niveaux n'ont rien de très original et que certains segments sont répétitifs (surtout les mini-niveaux bonis), ils sont bien conçus et s'appuient sur un design offrant une dose de plaisir certaine. Chibi pourra sauter sur ses ennemis ou encore les attaquer à l'aide de son fil électrique, ce dernier pouvant d'ailleurs se rallonger en récupérant des orbes bleues et rouges. À ce sujet, une bonne partie du jeu est basée sur les ricochets du cordon de sorte que plusieurs niveaux exigent que vous fassiez rebondir le fil électrique afin d'atteindre un objet ou une plate-forme. Or, n'ayez crainte, vous aurez des signes visuels vous indiquant quand vous devrez lancer votre fil. Même si cela prend un certain temps, vous parviendrez assez rapidement à bien lancer votre fil en utilisant le bâton analogue et la croix de votre console.

Tout de même assez faciles, les tableaux sont également garnis de plusieurs objets à récolter. Outre des piles d'énergie (Chibi étant après tout un robot rechargeable), vous aurez l'occasion d'amasser de l'argent de même que des sous spéciaux. Chaque niveau contient aussi trois mini-robots cachés et des collations inspirées de réelles gâteries. Par ailleurs, à la fin de chaque niveau, vous obtiendrez des médailles en fonction des actions accomplies. Par exemple, vous recevrez des médailles si vous avez tout récolté, que vous n'avez utilisé aucun objet de secours, que vous n'avez pas usé de points de sauvegarde, etc. Malheureusement, ces médailles n'ont pas d'utilité autre que de gonfler notre ego de joueur.

 

Vous n'aurez pas l'impression de progresser

C'est d'ailleurs là le premier grand problème de Chibi-Robo Zip Lash!. Autant est-ce un solide jeu de plates-formes en 2.5D, autant l'impression de progression est-il inexistant. Mis à part les médailles qui ne servent à rien, la longueur du fil de recharge de Chibi revient à celle du départ à chaque début de niveau. De plus, il n'y a pas d'éléments ou d'aptitudes à débloquer et améliorant le petit robot. La seule option modifiant Chibi sont des costumes qui se trouvent en refaisant certains niveaux ou encore en trouvant des codes sur l'application Miiverse. L'inclusion d'habiletés progressives nous permettant de revisiter des niveaux afin d'accéder à des endroits auparavant inaccessibles aurait été beaucoup plus intéressante afin de concevoir un jeu qui, au final, aurait paru bien plus complet.

 

Des véhicules ennuyants et un placement de produits très étrange

Autre point m'ayant agacé: les niveaux où sont présents des véhicules. Exception faite de la planche à roulettes, les niveaux avec des véhicules sont inintéressants. Pourquoi ? Parce que si vous ratez un seul objet, vous devrez recommencer le tableau au grand complet, aucun point de sauvegarde n'étant présent dans ces niveaux. Qui plus est, certains véhicules ne font qu'alourdir l'expérience. Je pense notamment au sous-marin, qui bouge si lentement qu'à ses côtés, un escargot ressemble à une gazelle !

Par ailleurs, vous savez probablement que le placement de produits n'est pas rare dans le jeu vidéo. Or, dans Chibi-Robo! Zip Lash, ça en devient malaisant. Les fameuses collations que vous pourrez récolter sont très étranges puisqu'il s'agit de vrais bonbons. Or, elles servent surtout à des mini-quêtes données par certains personnages. Lorsque vous leur apporterez les collations qu'ils désirent, ces personnages vous récompenseront en vous détaillant ces divers produits. D'accord, de cette façon, on découvre des collations de toutes les parties du monde, sauf que tout cela ressemble à de grosses infopubs déguisées. Et, encore une fois, côté sentiment d'accomplissement personnel, on repassera.

 

Faire des niveaux via une roulette chanceuse, quelle erreur !

Or, tout cela n'est rien comparativement à la progression très douteuse dans les mondes du jeu. Voyez-vous, à la fin de chaque tableau, vous aurez de un à trois essais sur une roue chanceuse. Le nombre aléatoire sur lequel vous atterrirez indiquera le nombre de cases sur lesquelles vous pourrez vous déplacer et, donc, le prochain niveau dans lequel vous serez plongé. Bref, le niveau suivant est aléatoire même si, en tant que tel, vous pouvez contourner ce système en achetant des cases avec un nombre précis avec la monnaie du jeu.

Le problème est que pour terminer un monde, vous devez obligatoirement finir tous les niveaux qu'il contient. Pourquoi alors avoir inclus une roulette chanceuse quand, de toute façon, il faut forcément faire chaque niveau au moins une fois ? Encore pire, une fois tous les tableaux complétés, pourquoi avoir inclus une roulette de boss alors que chaque monde ne contient qu'un seul d'entre eux ?

Totalement inutiles et facilement contournables, les roulettes chanceuses ne visent, selon moi, qu'à prolonger artificiellement la durée de vie du jeu. Je vous conseille très fortement d'acheter des cases avec le chiffre 1 à chaque fin de niveau afin de concevoir une roulette ne contenant que ce chiffre. C'est de cette façon que vous pourrez compléter tous les niveaux de tous les mondes un après l'autre. C'est ennuyant, je vous l'accorde, mais cela vous évitera de tomber sur un autre chiffre et de devoir potentiellement recommencer un niveau déjà complété.

Oh, à noter qu'une fois un monde complété, vous pourrez revisiter chacun de ses tableaux comme vous le voudrez. Il y a au moins cet élément qui n'est pas livré à un jeu de chance plus que questionnable...

 

Devriez-vous y jouer ?

Je suis très triste en effectuant le constat de Chibi-Robo! Zip Lash. C'est un jeu très mignon et divertissant lorsqu'il propose des niveaux de plates-formes. Or, la répétition des segments des tableaux, les niveaux de véhicules problématiques, les publicités déguisées et, surtout, la roulette chanceuse amenuisent considérablement le plaisir que nous avons à côtoyer le petit Chibi. Ce n'est pas une catastrophe, mais disons que certains éléments auraient facilement pu être modifiés ou carrément supprimés afin que le métal de Chibi puisse reluire au lieu de rouiller.

 

Ce que vous aimerez:

- Le design des niveaux de plates-formes

- Le charme de Chibi

- Les combats contre les boss

Ce que vous n'aimerez pas:

- Les infopubs déguisées dans le jeu

- La roulette chanceuse déterminant nos déplacements

- L'inexistence d'un sentiment de progression

 

Note: 6,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Test du jeu Super Mario Maker - Mario défie vos mondes !

Source(s) image(s):
Video Games Blogger
Game Zone
The Koalition

Commentaires