BORNES ÉLECTRIQUES

La laine, les boutons, les fils, les aiguilles, le tricot, tout cela, ce n’est vraiment pas mon monde. Un jour, j’ai bien tenté de tricoter et de coudre, mais disons que l’expression « avoir les mains pleines de pouces » a pris tout son sens. Pourtant, avec un jeu comme Yoshi’s Woolly World, il y a de quoi tomber sous le charme de tout ce qui a rapport avec le tricot. Portrait d’un excellent jeu de plates-formes qui vous procurera une intense dose de bonheur !

À LIRE AUSSI: 5 faits surprenants concernant Mario!

 

J'ai de la joie, joie, joie dans mon coeur !

Si vous connaissez l’univers de Yoshi, vous savez que la grande ennemie du dinosaure n’est pas Bowser, mais bien la sorcière Namek. Yoshi’s Woolly World ne fait pas exception de sorte que l’infâme magicienne a transformé les paisibles Yoshis de l’île du tricot en balles de laine. Deux d’entre eux, soit le Yoshi vert et le Yoshi rouge, ont survécu et devront parcourir les six mondes de leur univers afin de rétablir la joie qui caractérisait leur habitat.

Car oui, de la joie, Yoshi’s Woolly World en regorge. Avec les images, vous pouvez déjà voir qu’il s’agit d’un jeu très coloré et très mignon. Or, tout dans cette aventure respire le bonheur et le bien-être, de son splendide enrobage visuel jusqu’à ses douces mélodies en passant par le souci du détail apporté par les développeurs. En effet, portez une attention aux éléments composant Yoshi’s Woolly World et vous verrez qu’il y a énormément de petits éléments démontrant la qualité du produit. En bout de ligne, le studio Good Feel a voulu créer un jeu plaisant et procurant de la joie. C’est exactement ce qu’on y retrouve.

 

L'univers classique et nouveau de Yoshi

Yoshi’s Woolly World est composé d’un grand agora reliant entre eux les six mondes de cet univers. Chacun des niveaux de ces six environnements offre un style de jeu de plates-formes en 2.5D classique si ce n’est que tout est fait de matériel de couture. Cela donne d’ailleurs droit à des éléments très intéressants au niveau de la jouabilité. Par exemple, Yoshi pourra lancer des balles de laine afin d’envelopper des ennemis et ainsi leur sauter dessus. Avec sa langue, votre dinosaure pourra aussi défaire des structures afin de révéler des passages.

D’autre part, si vous connaissez l’univers de Yoshi, vous remarquerez qu’on a repris plusieurs objets et personnages constituant cet univers unique. En fait, dites-vous qu’il s’agit d’une continuité de la franchise Yoshi si ce n’est que cette fois-ci, on a intégré cette dernière à un monde fabriqué de laine. Ainsi, au lieu d’œufs, Yoshi lancera des balles de laine. Les ennemis de Yoshi seront quant à eux constitués de fils et boutons que vous pourrez défaire. Bref, l’univers de laine est très bien assumé et exploité, donnant souvent droit à d’agréables surprises !

Malheureusement, autant les niveaux offrent-ils un plaisir indiscutable, autant certains éléments nuisent au plaisir du jeu. Je parle ici des segments au sein desquels Yoshi se transforme et des jeux bonis à la fin de certains niveaux. Ils ajoutent très peu au jeu en raison de leur simplicité et de leur répétitivité. Pour vous dire, j’en venais à souhaiter que Yoshi ne puisse se transformer dans certains tableaux ou encore de ne pas avoir de jeu boni après un niveau. Ces éléments ont toujours été des maillons faibles dans la série Yoshi et cela ne s’est pas amélioré dans cette nouvelle aventure remplie de laine.

 

Plus difficile qu'il en a l'air

Sous ses airs mignons, Yoshi’s Woolly World regroupe une variété de niveaux pouvant donner (sans mauvais jeu de mots) du fil à retordre. Certes, à première vue, ce peut sembler être un jeu pour enfants très facile, mais ce n’est pas toujours le cas. Il est vrai que vous n’aurez pas de mal à compléter l’aventure, entre autres parce que Yoshi a un nombre infini de vies et que le mode de difficulté Facile est une vraie balade sans aucun stress. Or, certains niveaux exigent un bon mélange de réflexes et de doigté, surtout les tableaux où nous devons sauter sur plusieurs obstacles pour attraper une plate-forme ou un objet. S’il y a bien des niveaux à la difficulté ridiculement basse, d’autres vous feront tenir votre manette plus fermement, croyez-moi.

Cette difficulté sera d’ailleurs accrue si vous désirez terminer le jeu à 100%. Chaque niveau contient son lot d’objets à amasser et pour tout récolter, il vous faudra plus d’aptitudes que ne le laisse entrevoir le look mignon du jeu. Or, si certains objets sont intéressants à recueillir (surtout les fleurs qui permettent de débloquer des niveaux bonis et les diamants permettant d’acheter temporairement des améliorations pour Yoshi), d’autres le sont beaucoup moins.

Par exemple, les bottes de laine ne permettent que de « tricoter » d’autres Yoshis pouvant bien être incarnés, mais n’offrant rien de différent hormis leur apparence. Il y a aussi des centaines d’étampes à amasser, mais qui ne servent à rien sauf à joindre du visuel avec des messages sur Miiverse. De plus, j’ai trouvé qu’un trop gros lot d’objets pouvait être déniché par l’entremise des fameux nuages cachés, classiques de la série Yoshi et omniprésents dans Yoshi’s Woolly World. Prenez mon conseil et, lorsqu’il sera disponible, achetez le badge permettant de voir les objets cachés, vous vous épargnerez beaucoup de sauts et de recherches inutiles !

 

Un Amiibo mignon, mais problématique

Petit mot en terminant sur l’Amiibo en laine de Yoshi. Honnêtement, c’est l’Amiibo le plus mignon qui existe. On ne veut pas tant l’avoir pour l’utiliser dans le jeu que pour l’ajouter sur une tablette tant il est beau et bien fait. Or, dans le jeu, l’Amiibo est plus nuisible qu’utile. Pourquoi ? Parce qu’il ajoute un Yoshi et que vous serez coincé à contrôler deux dinosaures plutôt qu’un seul. C’est très mêlant et pas du tout fonctionnel. Tant qu’à avoir deux Yoshis, jouez au jeu en mode coopératif, vous aurez bien plus de plaisir !

 

Devriez-vous y jouer ?

Je vous le dirai clairement : Yoshi’s Woolly World est un excellent jeu de plates-formes. Ce n’est peut-être pas le jeu le plus original ni celui proposant les récompenses les plus intéressantes, mais c’est une aventure extrêmement plaisante grâce à laquelle on ressent une immense dose de joie simplement parce qu’on y joue. Aux côtés de titres tels que New Super Mario Bros. U, Rayman Legends, Super Mario 3D World et Donkey Kong Country Tropical Freeze, il fait partie des titres que tout amateur de jeux de plates-formes doit avoir dans sa collection, point final !

 

Ce que vous aimerez :

- La grande beauté visuelle

- La joie procurée par l’expérience

- Le solide design des niveaux

Ce que vous n’aimerez pas :

- Les objets à amasser peu intéressants

- Certaines pièces musicales trop enfantines

- Les mini-jeux répétitifs et peu plaisants

 

Note : 8,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Critique de « Yoshi's New Island » : Quand Yoshi pond des oeufs miroir

Source(s) image(s):
LedkoHD
Nintendo
GameSpot

Commentaires