Ce n'est pas un secret, le cybercommerce a toujours le vent en poupe, nous profitons de cette fin d'année pour vous faire un récapitulatif des grandes tendances du moment. Le cybercommerce est un secteur en pleine évolution, et pour les e-commerçants, l'objectif reste le même : augmenter son chiffre d'affaires. Pour cela, des nouveautés font chaque année leur apparition, que ce soit en termes de fonctionnalités ou d’essor de telle ou telle tendance du commerce en ligne. Cette année, il semble que l’accent soit mis par les professionnels du secteur sur les habitudes d’achat des consommateurs. Retour sur les nouvelles tendances du cybercommerce.

La déferlante du cybercommerce sur mobile
En 2014, plus de 35% des achats en ligne ont été réalisés depuis une plateforme mobile, tablette ou smartphone, soit 20 points de plus qu'au cours de l’année précédente. Quand on sait que près des 2/3 des Français possèdent un smartphone, on comprend pourquoi tant de plateformes de cybercommerce développent des techniques de vente multi-canaux, à travers un site mobile, une application et des contenus adaptés aux tablettes et smartphones. Un grand nombre de consommateurs continue cependant à effectuer leurs achats depuis leur ordinateur, d'où l'importance du design et des fonctionnalités des sites internet, afin que le fonctionnement soit intuitif.

L'essor des "big data"
Pour les professionnels du cybercommerce, les données sur les consommateurs et visiteurs des sites sont de plus en plus détaillées et de plus en plus importantes. Avoir une longueur d’avance, anticiper les besoins et les attentes des consommateurs, tel est l'enjeu des big data. De plus en plus de sites proposent leurs articles en fonction des articles précédemment consultés ou achetés, et s'adaptent aux goûts de leurs clients. Avec cette offre de plus en plus personnalisée, les campagnes marketing sont de plus en plus efficaces, ce qui permet gain de temps pour les acheteurs comme pour les vendeurs. Cette méthode de customisation intègre aussi l'offre d'un service client adapté aux besoins des clients, la personnalisation des pages Web en fonction du profil de l'utilisateur ou encore l'automatisation du merchandising en fonction de l'historique du client sur le site de cybercommerce.

Le "social shopping"
Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont eux aussi devenus un moyen de développer le cybercommerce, en remettant au goût du jour une technique de commerce ancienne : le bouche à oreilles, qui se virtualise avec cette tendance au « social shopping ». Désormais, les consommateurs vérifient avant d'acheter les avis laissés par les autres internautes afin de s'assurer de la qualité du produit. Avec ses 28 millions d'utilisateurs français, Facebook est dans la ligne de mire des e-commerçants, tout comme Twitter qui comporte depuis septembre 2015 un bouton "acheter", mais aussi LinkedIn, Pinterest ou Instagram.

Un objectif : fidéliser les clients
L'expérience client est désormais un sujet majeur pour le cybercommerce. Se démarquer non seulement avec des prix concurrentiels, mais aussi avec un service client irréprochable est l'un des meilleurs moyens de fidéliser une clientèle et ainsi d'augmenter les marges de l'entreprise. Pas étonnant que de nombreux sites, comme shop-pharmacie.fr mettent l'accent sur leur service client.

Optimisation de la livraison et de la logistique
Personne n'aime attendre un colis, et les e-marchands l'ont bien compris. Avec des délais de livraison de plus en plus courts et une flexibilité croissante pour le lieux de livraison, la tendance est à l'optimisation du processus de livraison. Recevoir son colis le jour-même est désormais courant, tout comme l'utilisation de point relais.

 

À lire également: notre rubrique Internet

Source(s) image(s):
e commerce via Shutterstock.com

Commentaires