L’hiver est à nos portes et avec lui, arrive la période des changements, obligatoires de nos pneus d’été en pneus d’hiver. Une situation qui peut rendre certains automobilistes plutôt nerveux.

À LIRE AUSSI : Quelques conseils pour vendre sa voiture soi-même

 

Bien sûr, nous vous avons déjà expliqué quels pneus étaient à considérer au cours de cette saison hivernale, mais l’opération elle-même n’est pas toujours facile. Vous faites évidemment affaire à un spécialiste, et vous lui faites confiance. Mais quelques questions se posent quand même.

Voici donc cinq conseils, transmis par les spécialistes de Point S, qui vous aideront, on l’espère, à rester serein.

 

Ayez votre clé d’écrou antivol en main

Parce que votre roue est protégée, parce que vous avez envie de la garder belle et sans souci, vous devriez toujours savoir où se trouver votre écrou d’antivol. Cela vous fera épargner du temps, et rendra votre technicien un peu plus souriant!

 

Pensez changement de pneus, pensez 7

Pourquoi 7? Parce que 7 degrés, c’est le chiffre magique. À 7 degrés Celsius, toutes les études le prouvent, votre pneu toute saison devient trop dur et n’offre plus qu’une portion de l’adhérence qu’il vous offre sur chaussée chaude et sèche. N’attendez pas au 15 décembre et au lieu de regarder votre calendrier, regardez votre thermomètre.


Entreposez correctement vos pneus

Vous laissez vos pneus trainer au fond du sous-sol ou du garage, non loin de vos huiles moteur et de vos nettoyants? Pas une bonne idée… Cela peut endommager la surface caoutchoutée et faire perdre de précieux mois de durabilité à vos pneus. Dans une pièce sèche et chauffée, ils seront confortables et dureront davantage. Couchés, s’ils sont seuls, ou debout s’ils sont montés sur des jantes, ils seront dans à leur meilleur!

Bonus : Si vous rangez vos pneus montés sur des jantes, n’oubliez pas de retirer une dizaine de livres d’air.

 

L’azote pourrait vous aider

L’azote est un gaz qui ne réagit pas aux changements de température. Le pneu restera donc dans sa forme originale, et s’usera plus uniformément. Attention cependant, faire gonfler ses pneus à l’azote engendre des coûts supplémentaires.

 

Une bonne rotation des pneus pour une tenue de route imperturbable

Il est faux de croire qu’on doit effectuer la rotation des pneus aux changements d’huile. Selon l’usage, 8000 ou 10 000 kilomètres est une distance plus appropriée, selon que vous roulez davantage en ville ou sur autoroute. Mais peu importe le moment, pensez-y, cela vous épargnera bien des tracas.

 

Et vous, êtes-vous prêts pour votre changement?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

Les sept pneus d’hiver à considérer

Source(s) image(s):
Ecoloauto.com

Commentaires