BORNES ÉLECTRIQUES

La Honda Civic a été redessinée il y a quelques années, puis redessinée encore une fois un an plus tard quand les critiques concernant la première refonte n’étaient pas particulièrement positives. Étant donné la popularité de la Civic, ce n’est pas surprenant de constater que Honda est retourné à la table à dessin au premier indice d’une remarque négative concernant sa voiture la plus populaire.

LIRE AUSSI: Le moteur V6 TDI de Volkswagen aurait également été truqué

Nous voilà deux ans plus tard et Honda recommence encore une fois avec la Civic. Cette fois-ci par contre, c’est du sérieux. Nouveaux moteurs, nouveau design, nouvelles versions… Honda prend des risques, des risques qu’il n’a pas besoin de prendre vu le statut de voiture plus populaire au Canada détenue depuis maintenant 17 ans par la Civic.

Je lève donc mon chapeau au constructeur japonais d’avoir osé transformer le véhicule le plus important à sa survie. La bonne nouvelle pour tout le monde – Honda, les employés de l’usine d’Alliston en Ontario ou sera construite la Civic, les consommateurs, les concessionnaires qui vendront la Civic – est que la nouvelle génération est une réussite sur à peu près toute la ligne.

Est-elle amusante à conduire? Pas vraiment plus que l’ancienne. Performante? Oui quand même, mais il y a des véhicules dans le même créneau qui sont un peu plus dynamiques. Économique? En effet, mais elle ne domine pas son segment.

La Civic 2016, comme le modèle qu’elle remplace, connaitre du succès en raison de son équilibre, de sa capacité à plaire à tous les types d’acheteurs, peu importe leurs préférences.

Nouveau moteur turbo

Tout le monde a été surpris quand Honda a annoncé vouloir équiper sa Civic d’un moteur turbocompressé. Après tout, peu de compétiteurs font appel à un turbo, et on le retrouve généralement dans les versions les moins populaires et les plus dispendieuses de ces mêmes compétiteurs.

C’est un peu le cas avec le quatre-cylindres de 1,5 litre turbo de la Honda Civic 2016. Offert uniquement dans les versions haut de gamme EX-T et Touring, il exigera un déboursé supplémentaire qui pourraient décevoir certains consommateurs attirés de prime abord par le prix de départ de 15 990 $.

La bonne nouvelle est que ce moteur vaut les montants supplémentaires exigés. Prévisible, souple, puissant, il affiche une puissance de 174 chevaux et un couple de 162 lb-pi de couple, mais une meilleure économie de carburant (sur papier) que l’autre option au catalogue, un nouveau quatre-cylindres de 2,0 litres développant 158 chevaux et 138 lb-pi de couple.

Uniquement offert avec une boîte automatique à variation continue (CVT), le turbo demeure exploitable et l’on ne ressent pas beaucoup d’hésitations de la boîte de vitesse. L’on aurait aimé par contre que Honda offre une manière quelconque de changer les rapports (théoriques, c’est une CVT ne l’oublions pas) soi-même. Malheureusement, il n’y a ni palettes de changement de vitesse, ni mode manuel sur le levier. La majorité des propriétaires ne s’en serviront jamais des palettes, mais personnellement j’aime les utiliser pour moduler la vitesse de la voiture au lieu de continuellement appuyer sur les freins. Mais bon, c’est un détail.

Autre détail, agaçant celui-là, la console centrale à écran et commandes pour la plupart tactiles de l’ancienne génération est de retour dans la Civic 2016. Cela veut dire que pour ajuster la climatisation, par exemple, il faut passer par un écran et non une simple molette. La popularité de la Civic semble indiquer que les consommateurs se sont habitués, mais je crois que des commandes plus simples pour les fonctions que nous utilisons au quotidien (radio et climatisation) seraient appréciées de la majorité.

Sinon, l’habitacle est spacieux, bien construit et globalement confortable. La position de conduite de la nouvelle Civic est plus basse et un peu plus sportive, mais globalement c’est son raffinement qui impressionne. La Civic est une voiture facile à prendre en main et agréable à conduire tous les jours.

La Honda Civic 2016 que nous avons conduite à la fin octobre arrivera en concession en novembre. Il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg alors que plusieurs nouvelles versions verront le jour sous peu. L’on pense à une nouvelle Honda Civic Si, le retour d’une version à hayon et bien sûr, l’arrivée de la diabolique Type R. 

 

Source: EcoloAuto.com

 

Vous avez aimé cet article? Consultez également celui-ci:

Le moteur V6 TDI de Volkswagen aurait également été truqué

Source(s) image(s):
EcoloAuto.com

Commentaires