BORNES ÉLECTRIQUES

Il est différent, stylé, et attiré l’attention de tous les observateurs dès qu’on l’a présenté en format prototype. Imaginez ce qu’il aura comme attention en version de production. Car ce n’est désormais plus un projet, le Range Rover Evoque cabriolet a vu le jour et sera disponible sous peu au pays.

À LIRE AUSSI: Hyundai crée Genesis, une marque de voiture de luxe

La grande trouvaille, c’est évidemment d’associer un utilitaire sport de luxe comme le Evoque aux capacités d’un toit totalement rétractable sur simple pression d’un bouton. En fait, en moins de 20 secondes, le toit se replie complètement vers l’arrière, laissant les quatre occupants cheveux au vent. L’opération peut même se réaliser alors que le véhicule roule, jusqu’à une possibilité de 50 kilomètres à l’heure.

Châssis plus rigide, acier plus résistant, les gens de Land Rover affirment avoir tout mis en œuvre pour assurer le même type de conduite amusante que propose l’Evoque plus traditionnel, malgré l’absence de piliers et d’un toit capables d’augmenter la solidité.

Car le Evoque, même cabriolet, conserve ses capacités de véhicule tout terrain. On conserve, par exemple, le système Terrain Response qui permet, à l’aide d’un sélecteur logé entre les deux sièges, de choisir le mode qui correspond le mieux aux conditions, allant de la neige au sable, en passant par la montagne ou l’asphalte.

Parmi les autres nouveautés, mentionnons le système multimédia Pro In Control doté d’un écran tactile de plus grande dimension, d’un système audio Meridian, d’une connexion wifi, d’un disque dur de 60 gigaoctets.

En matière de sécurité, l’Evoque ne néglige rien, embarquant toute la panoplie de de systèmes électroniques tel le régulateur de vitesse intelligent, le Lane Assist (qui permet de garder le véhicule dans la bonne voie), le Attention Assist (qui détecte les pertes d’attention du conducteur), et bon nombre d’autres systèmes.

Notons que, sous le capot, le Range Rover Evoque Cabriolet n’affiche aucune surprise puisqu’il reprend le moteur 2,0 litres de 241 chevaux qui équipe la version traditionnelle.

 

Est-ce qu'un utilitaire sport devrait être décapotable?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Yamaha Sport Ride, la moto ou l’auto?

Source(s) image(s):
Luxurycarmagazine.com

Commentaires