Selon une étude récente, les femmes seraient soit lesbiennes ou bisexuelles, et ce, même si elles sont en couple depuis des années avec le même gars. Si votre blonde a des doutes sur son orientation sexuelle ou veut simplement explorer un fantasme (avec votre consentement), vous pourriez lui suggérer de visiter un endroit comme le Skirt Club. Attention, cependant, car ce club est réservé uniquement aux femmes!

À LIRE AUSSI : Les filles sont soit «bisexuelles ou lesbiennes, mais jamais totalement hétéros », selon une étude

En fait, il s’agit beaucoup plus qu’un simple club. C’est un groupe exclusif dans lequel les femmes peuvent explorer librement leur sexualité avec d’autres femmes. 

Plus précisément, le Skirt Club se divise en deux types d’événements. D’abord, il y a les 5 à 7 dans les bars où les femmes se rencontrent et discutent, comme elles le feraient dans n’importe quel bar. 

Ensuite, il y a les fêtes à thèmes qui se déroulent dans des maisons luxueuses ou des penthouses. Ces événements commencent toujours de la même façon. Au début, un conférencier discute de sujet comme la confiance en soi ou de pratiques sexuelles, puis, il y a un spectacle burlesque ou de contorsionnistes. Ensuite, les invitées sont libres de discuter et de faire la fête. 

Chacune de ces fêtes a un thème particulier. Ça peut être les contes des mille et une nuits ou quelque chose d’un peu plus décadent… 

Ainsi, pendant ces soirées, on peut voir des filles en talons hauts et en lingeries (elles doivent souvent respecter un code vestimentaire) discuter de toutes sortes de sujets intellectuels, avec une coupe de vin à la main.

Selon les organisatrices de l’événement, environ 80 % des femmes viennent seules sans trop savoir ce qu’on leur réserve. Et elles ne sont pas toutes lesbiennes. Certaines ont déjà eu des relations avec des hommes, alors que d’autres désirent seulement explorer un fantasme. Les organisatrices ajoutent que leur événement est un peu la consécration du féminisme. Elles croient que la vraie indépendance des femmes leur vient de leur sexualité. Si elles sont à l’aise dans leur sexualité, alors elles sont pleinement indépendantes. 

Pour l’instant, ce type d’événement n’est offert qu’à Londres, mais il devrait bientôt débarquer à New York. Qui sait? On verra peut-être le Skirt Club arriver à Montréal bientôt?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

10 choses stupides à ne pas dire à une lesbienne

Source(s) image(s):
Lesbienne via Shutterstock.com

Commentaires