BORNES ÉLECTRIQUES

Connaissez-vous Yo-Kai Watch ? Probablement pas. En fait, il est même surprenant que Nintendo ait décidé d’apporter cette franchise en Amérique du Nord. En effet, c’est à un jeu sorti en 2013 au Japon auquel Nintendo nous invite à jouer aujourd’hui sur Nintendo 3DS afin qu’on puisse comprendre pourquoi Yo-Kai Watch est devenu un phénomène au pays du soleil levant. Et, croyez-moi, j’ai compris pourquoi !

À LIRE AUSSI: Test du jeu Puzzle & Dragons Z + Puzzle & Dragons Super Mario Bros Edition: du plaisir aussi gros qu'un dragon !

 

Êtes-vous prêt à récolter des monstres ?

L’histoire de Yo-Kai Watch est, à la base, assez simple. Vous incarnez Nate ou Kate (selon le sexe que vous préférez) et, alors que vous plongez dans une sombre forêt pour attraper des insectes, une étrange créature du nom de Whisper jaillit d’un récipient. Whisper vous informera qu’il existe plus en ce monde que ce que vos yeux peuvent voir. Effectivement, en vous donnant une montre Yo-Kai, Whisper révélera la présence de nombreux monstres nommés Yo-Kai influençant les activités quotidiennes des simples mortels.

C’est ainsi que votre quête pour devenir un grand dresseur de Yo-Kai débutera. Déjà, on voit que le principe de Yo-Kai Watch est similaire à celui de Pokémon, faisant en sorte que le parallèle entre les deux séries est difficile à ignorer. Pourtant, Yo-Kai Watch possède son propre univers qui, oui, ressemble à Pokémon, mais qui le distingue aussi sous différents aspects.

Les Yo-Kai sont des créatures vivantes avec lesquelles les personnages les voyant peuvent dialoguer et le jeu se permet même certaines leçons sociales. Par exemple, les relations interpersonnelles sont explorées, tout comme le respect des règles en société. Ainsi, traversez la rue sur un feu rouge et vous subirez les conséquences d'une attaque d'un puissant Yo-Kai tandis que si vous traversez à la lumière verte, votre personnage affichera une bonne humeur. Ce n'est qu'un seul exemple démontrant comment Yo-Kai Watch conscientise par rapport à certaines valeurs, ce qui peut aussi servir de base éducative pour les enfants !

 

Prendre des Yo-Kai: une tâche assez unique et frustrante

Attraper des Yo-Kai est, disons, assez particulier. Grâce à la lentille de votre montre spéciale, vous saurez quand un Yo-Kai sera à proximité d'un endroit que vous pouvez observer de plus près. Une fois l'aura d'un Yo-Kai captée, vous devrez cibler ce dernier en le suivant sur l'écran tactile pendant quelques secondes tout en évitant qu'il ne vous échappe. Dès lors, un combat s'amorcera et vous aurez une chance d'attraper l'un des Yo-Kai que vous affronterez.

Outre les combats contre les boss ou dans certains décors au sein desquels vous verrez directement les Yo-Kai, c'est ainsi que vous pourrez affronter la majorité des ennemis du jeu et récolter de l'expérience. C'est intéressant, mais le problème est que la récolte de Yo-Kai est fortement basée sur la chance. Pour accentuer la possibilité qu'un Yo-Kai joigne votre équipe, vous devrez lui donner l'aliment qu'il préfère et, bien entendu, le jeu ne vous indiquera pas quel aliment un Yo-Kai aime le plus. Au mieux, on vous dira que telle ou telle nourriture est préférée d'une espèce de Yo-Kai. Voyez donc que ce système est un grand jeu d'essais et erreurs, ce qui devient lassant assez rapidement. Je ne dis pas que vous aurez de la difficulté à obtenir des Yo-Kai et à vous constituer une bonne équipe, mais le fait que tout ce système de récolte soit basé sur un énorme facteur chance nuit au plaisir de vouloir récolter tous les Yo-Kai.

C'est dommage puisque le jeu nous récompense de multiples façons lorsqu'on attrape plusieurs Yo-Kai, que ce soit par l'ajout de puissants monstres légendaires ou encore par la récolte de médailles nous donnant accès à divers bonis. Votre montre elle-même pourra être améliorée au fil du jeu afin de démontrer votre plus grande aisance dans la capture de Yo-Kai, donnant ainsi un beau sentiment de progression. Or, encore une fois, j'aurais simplement aimé avoir droit à un système reposant un peu plus sur nos habiletés que sur la chance pure et simple.

 

Des combats automatisés dans lesquels vous jouerez un rôle actif

Le système de combat de Yo-Kai Watch est assez particulier merci et risque de vous dérouter au tout début. Même s'il paraît simple, il y a plusieurs éléments stratégiques à considérer. Par exemple, comme je le disais, les Yo-Kai ont des classes, certaines étant plus fortes par rapport à d'autres. De plus, en alliant certains types de Yo-Kai un à côté de l'autre dans votre équipe, vous pourrez constituer une chaîne d'alliance qui augmenteront leurs caractéristiques lorsqu'ils combattront. Ça, au moins, c'est bien indiqué dans le jeu.

Ce qui risque de vous surprendre est que les combats sont automatiques. En fait, vos Yo-Kai attaqueront et se défendront eux-mêmes sans que vous n'ayez une quelconque influence sur eux. Certes, vous pourrez leur indiquer une cible à attaquer, mais du reste, leurs techniques se déclencheront automatiquement. C'est assez surprenant au début et il faut s'habituer à cette automatisation des combats puisqu'elle ne plaira pas à tous.

Pourtant, cela ne veut pas dire qu'on n'a pas un rôle actif à jouer au sein des affronts de Yo-Kai Watch. En effet, puisque vous aurez en tout temps une équipe de six Yo-Kai et que vous ne pourrez envoyer au front que trois d'entre eux, vous pourrez interchanger vos Yo-Kai en tout temps grâce à une roulette sur l'écran tactile. De plus, vos Yo-Kai accumuleront de l'énergie en combattant, permettant ainsi de déclencher de puissantes attaques du nom de SoulMates. Dès que vous déclencherez un SoulMate, un mini-jeu s'activera, vous demandant notamment d'effectuer un tracé sur l'écran tactile ou encore de récolter des orbes dansantes avec votre stylet.

Ça semble compliqué ? Ça ne l'est pas puisque tout est intuitif et somme toutes bien expliqué. En revanche, c'est un système de combat très particulier auquel il faut s'adapter. Si on n'a pas de contrôle sur les techniques de base de nos monstres, on doit demeurer en tout temps attentif pour déclencher leurs attaques les plus puissantes, pour alterner entre les Yo-Kai de notre équipe ou bien pour les soigner. Et tout cela, c'est sans oublier l'envoi de nourriture pouvant aider à la capture d'un Yo-Kai sauvage. Bref, si l'engin de combat a une part d'automatisme, il requière aussi une bonne dose d'implication de notre part !

 

Visuel âgé et carte du monde trop simple

En terminant, au niveau visuel, c'est un jeu digne du studio Level-5. Cela signifie donc que vous aurez droit à des cinématiques japonaises de belle qualité qui plairont surtout aux enfants. En revanche, comme je l'indiquais dans l'introduction, Yo-Kai Watch est un jeu paru en 2013 de sorte que d'autres titres plus récents sur Nintendo 3DS sont plus jolis. Une fois dans les environnements, vous verrez que les textures manquent de profondeur et que les personnages sont peu détaillés. C'est très coloré et les enfants aimeront, mais il n'en demeure pas moins que c'est quelque peu vide et dénué de profondeur visuelle.

Ceci dit, c'est surtout la carte du jeu qui vous fera grincer des dents. Pourquoi ? Parce qu'elle n'est pas aidante. Elle n'affiche que des détails superficiels du monde du jeu et ne vous pointe que le prochain objectif principal à atteindre. Il est impossible (du moins à ce que je sache) de visualiser comment se rendre à un objectif secondaire, rendant les missions connexes frustrantes à trouver. Disons que pour un jeu destiné aux enfants, ce manque de repères est un oubli illogique.

 

Devriez-vous y jouer ?

Yo-Kai Watch est un jeu surprenant. C'est vrai, ce n'est pas aussi grandiose que Pokémon, mais il peut très bien côtoyer la populaire série de monstres de Nintendo et Game Freak en ne demeurant pas dans son ombre. Le jeu contient des failles, mais offre aussi un grand plaisir à avancer dans notre statut de dresseur de Yo-Kai. C'est un bel univers qui charmera autant les petits que les grands et que je vous invite à découvrir. Espérons maintenant que le second opus de cette franchise traversera elle aussi les océans !

 

Ce que vous aimerez:

- L'attention constante requise dans les combats

- Le charmant univers proposé

- L'impression de progression en tant que dresseur de Yo-Kai

Ce que vous n'aimerez pas:

- La mini-carte peu détaillée

- L'ambiance visuelle peu approfondie

- Le facteur chance trop présent dans la récolte de Yo-Kai

 

Note: 7,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Test du jeu LBX: Little Battlers eXperience - Petits robots pas pour tous

Source(s) image(s):
GameSpot
YouTube
Hardcore Gamer
Examiner

Commentaires